Accueil » Actualités » Opinions » 60e anniversaire de la déclaration des Droits de l’Homme

60e anniversaire de la déclaration des Droits de l’Homme

C’est le 10 décembre prochain que sera marqué, comme chaque année, cet évènement et cette année, 60 ans après son adoption. Composée de 30 articles et traduite dans 360 langues, le texte final rédigé par le français René Cassin avec le soutien indéfectible de Me Eleanor Roosevelt, la veuve du Président américain Franklin Roosevelt. Un projet, élaboré après un travail colossal de moins de deux ans dans un contexte de division du monde entre de deux blocs : l’Est et l’Occident, fut proposé en septembre 1948 avec la participation de 50 Etats membres pour sa rédaction. Le 10 décembre 1948 elle fut solennellement adoptée par l’assemblée générale de l’ONU, en réunion à Paris. C’est un texte qui reste de référence et d’actualité pour défendre et promouvoir les droits de la personne humaine dans toutes ses composantes

 

Au cours de l’Histoire, les conflits, qu’il s’agisse de guerres ou de soulèvements populaires, ont souvent été en réaction à des traitements inhumains et à l’injustice. La Déclaration anglaise des droits de 1689, rédigée à la suite des guerres civiles survenues dans le pays, a été le résultat de l’aspiration du peuple à la démocratie. Un siècle plus tard, la révolution française donne lieu à la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen en 1789.qui proclame l’égalité universelle. Après la deuxième guerre mondiale et la création de l’Organisation des Nations Unies, la communauté internationale jura de ne plus jamais laisser se produire des atrocités comme celles commises lors de ce conflit. Les dirigeants du monde entier décidèrent de renforcer cette défense des droits de l’Homme. Un document fit l’objet d’un premier examen lors de la première assemblée générale de l’ONU en 1946, puis un « projet préliminaire de charte internationale des droits de l’Homme » fit son apparition en 1947.

 

La déclaration actuelle a été rédigée par des représentants de toutes les régions du monde et toutes les traditions juridiques. Au fil des années elle a été acceptée comme un contrat entre les gouvernements et leurs peuples. Cette déclaration a servi de base à l’élargissement du système de protection des droits de l’Homme qui, de nos jours, se concentrent sur les groupes les plus vulnérables telles que, par exemple, les personnes en situation d’handicap.

 

Le bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme (HCDH) est l’autorité mondiale à propos des droits de l’Homme. C’est un poste crée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993 pour suivre l’application de cette déclaration. LE HCDH joue un rôle de premier plan et œuvre de manière objective, éduque et prend des mesures visant à rendre autonome les personnes et à aider les Etats à protéger les Droits de l’Homme. LE HCDH symbolise l’attachement de la communauté internationale aux idéaux universels de la dignité humaine et s’est vu confier le formidable mandat de défendre et protéger l’ensemble des droits de l’homme de par le monde. Le bureau du HCDH est situé à Genève, il est également présent dans quelque 40 pays.

 

C’est l’occasion de se rappeler de l’existence de ce texte, de le populariser, partout où cela est possible, car, hélas, il reste d’actualité :
http://www.un.org/french/events/humanrights/2007

 

 

Jean-Pierre Bobichon

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
x

A lire aussi

L’Europe et les Régions

Bien au-delà de la place des régions dans l’Europe, les événements de ...