Accueil » Actualités » Au delà du soldat Merkel…

Au delà du soldat Merkel…

Le conseil européen de la fin de semaine dernière a finalement installé la question des migrants au cœur du dispositif européen. Au delà de la crise migratoire de 2015 – et de son instrumentalisation politique électoralement si rentable – la question de fond reste celle de la frontière sud de l’Union européenne. Bref comment stabiliser les populations autour du bassin méditerranéen et au delà ?

Pourquoi ne pas s’inspirer de soixante années d’expérience de la construction européenne pour ouvrir une voie à la hauteur du défi posé ? La méthode de paix développée par les pères fondateurs ne se résume ni à quelque technique habile, ni à quelques paragraphes magiques en conclusion de sommets européens. Elle oblige génétiquement à un partage de souveraineté sur ce qui fait mal. Hier le charbon et l’acier entre la France et l’Allemagne, aujourd’hui l’immigration économique entre l’UE et les Etats du sud .

Par conséquent, la sortie de crise Europe/Méditerranée passe par un acte politique fort. Un acte non pas entre Etats membres de l’UE, mais bien un acte fondateur de l’Europe vis à vis de l’ensemble du pourtour méditerranéen. Et cela, au travers d’un cadre institutionnel supranational ad hoc qui conforte l’Etat de droit et l’expansion économique.

Un tel acte donnerait un sens nouveau à l’engagement des Européens en matière d’investissement et de co-développement au sud de la Méditerranée. Il apporterait un profit social aux délocalisations industrielles des opérateurs économiques européens en offrant une alternative socialement plus féconde à l’émigration massive des industries européennes vers l’Asie.

Quelques visionnaires, voilà soixante ans, ont eu le courage politique de changer le regard que des populations entières portaient les unes sur les autres depuis des siècles. Et cela au travers de la mutualisation des outils mêmes de leurs conflits. Aujourd’hui, ce même courage politique est nécessaire pour s’adresser à « l’autre bord de la méditerranée » … sauf à laisser l’Europe d’avantage encore aux populistes.

À propos de l'Auteur

Henri Lastenouse, Secrétaire général de Sauvons l’Europe

À propos Sauvons lEurope

Sauvons l’Europe, association pro-européenne et progressiste qui s’engage pour une Europe démocratique et solidaire
x

A lire aussi

Union européenne des territoires : les élus locaux se mobilisent pour redonner son sens au projet européen

Face au développement des mouvements populistes et europhobes au sein de l’Union ...