Accueil » Actualités » Edito (page 20)

Edito

Au secours, les nonistes de gauche reviennent !

Eh bien ça y est, les nonistes sont bien de retour. Entre progressistes, nous étions sensés avoir refermé la fracture, dépassé le oui et le non, nous faire à nouveau des embrassades jusqu’à l’épiphanie hollandaise. Perdu. Il aura suffit d’un nouveau traité pour voir ressurgir, sur les mêmes terrains, le Non « de gauche », celui qui n’est pas contre l’Europe, mais ...

Lire la suite...

Sauvons l’Europe rencontre François Hollande et Angela Merkel à Ludwigsbourg

François Hollande et Angela Merkel discutent avec Sauvons l’Europe de « Qui va Payer? »   Samedi, à Ludwigsbourg, François Hollande et Angela Merkel fêtaient ensemble l’anniversaire du demi-siècle d’amitié franco-allemande. Ils y ont rappelé que l’Europe se fonde sur la volonté de paix et de liberté, que cimente la relation entre la France et l’Allemagne. Ils y ont également rappelé que ...

Lire la suite...

Surtout, ne pas crier victoire

En une semaine, le mois de septembre aura donné aux européens trois raisons de se réjouir. La décision de la banque centrale européenne d’abord, qui, il y a une semaine, décidait d’initier un programme de rachats d’obligations souveraines illimité pour tout pays qui demanderait l’aide au FESF ou au MES. Le jugement rendu par les juges suprêmes allemands à Karlsruhe, ...

Lire la suite...

Quel compromis budgétaire europrogressiste ?

Résumé Le déficit public actuel de la France aggrave l’endettement. Il faut le réduire. C’est d’autant plus nécessaire que la croissance sera limitée dans les années qui viennent et que le vieillissement de la population entraîne une augmentation mécanique de la dépense publique. La Cour des Comptes n’assombrit pas le tableau car un objectif de 3% de déficit public semble ...

Lire la suite...

Olivier Ferrand, politique européen

L’ensemble de la famille progressiste européenne a été profondément émue par le départ si prématuré d’Olivier Ferrand, président fondateur de Terra Nova, tout jeune député des Bouches du Rhône. Et pour cause. Olivier Ferrand était non seulement un Européen convaincu mais un homme politique européen, comme la France en a si peu. Roger Liddle, ancien conseiller de Tony Blair pour ...

Lire la suite...

Et si même les marchés devenaient Europrogressistes ?

La mission de Sauvons l’Europe depuis sa fondation en 2005 est de travailler à renforcer une voie europrogressiste susceptible de fédérer une majorité autour du projet européen. Le sommet européen de Bruxelles renforce manifestement nos espoirs : 1. L’Europe commence à toucher les dividendes du remplacement voilà presque 8 mois de Silvio Berlusconi par Mario Monti. L’absence de l’Italie au sein ...

Lire la suite...

Le miracle économique grec, irlandais, portugais, espagnol

Depuis des années, nous entendons parler des PIGS (les porcs) ou GIPS (les gitans): le Portugal, l’Irlande (ou l’Italie), la Grèce,  l’Espagne. Aujourd’hui ce sont les pays par qui le scandale arrive.  Et une bonne part de notre classe politique d’imputer les difficultés européennes aux politiques irresponsables qu’ils ont suivi: endettement public ou privé, bulles… La cause est entendue, le ...

Lire la suite...

Pour l’UMP, ce ne sera « ni Delors, ni Le Pen » ! Ou quand la droite renvoie Haider et Spinelli dos à dos

Hier, les enjeux propres à la période présidentielle avaient amené Sauvons l’Europe à prendre position entre les deux candidats présents au second tour, en faveur de François Hollande. Aujourd’hui, notre mouvement regarde avec consternation la stratégie choisie par l’UMP, le grand parti démocratique de la droite parlementaire française. Dans le cas d’un duel entre le Front National et un candidat ...

Lire la suite...

La Grèce est elle une démocratie? Est-elle seulement un Etat?

1 Drachme 1973, période des colonels « Une Grèce secrète repose au cœur de tous les hommes d’Occident » C’est par ces paroles que Malraux rendit hommage à la Grèce lors d’un discours à l’Acropole d’Athènes le 28 mai 1959, signifiant ainsi la place qu’occupait la Grèce au sein de l’Europe. Cette position originelle, importante, vis-à-vis de l’Europe semble très ...

Lire la suite...

La droite a-t-elle encore quelque chose à dire sur l’Europe ?

« IlseraitnocifquelePSaittouslespouvoirs » nous effraie Guaino. En effet, « lepouvoircorromptetlepouvoirabsolucorromptabsolument » : Nicolas Sarkozy est bien placé pour le savoir, lui qui illustrait si bien cette maxime avec son poujadisme, ses courtisans, ses députés godillots et un parti antidémocratique. RassuronsM.Guaino :Lagauchen’aurapastouslespouvoirs.L’Europeresterabienàdroite.La BCE restera monétariste et poussera les réformes à la hache du marché du travail. Le Parlement européen, certes sans pouvoir de proposition, restera également à ...

Lire la suite...