Accueil » Actualités » Edito (page 30)

Edito

La Cour constitutionnelle allemande soutient Sauvons l’Europe

Le 30 juin dernier, la Cour constitutionnelle allemande rendait un arrêt autorisant la ratification du Traité de Lisbonne mais avertissant que la poursuite de l’intégration européenne ne pourrait sans doute pas se faire sans le recours à un référendum en Allemagne. Dans cette décision très fouillée, la Cour de Karlsruhe s’inspire assez largement des positions de Sauvons l’Europe, qui ne ...

Lire la suite...

Le Traité de Lisbonne mange les petits enfants

A l’occasion de la ratification du Traité de Lisbonne par les Irlandais, voici le retour d’une des grandes peurs ayant balayé le référendum sur le projet de Traité constitutionnel : son entrée en vigueur permettra aux Etats de tirer sur la foule. C’est un certain Karl Albrecht Schachtschneider, professeur de droit, qui nous en informe et qui déclare avoir déposé ...

Lire la suite...

Les Irlandais n’ont pas revoté

  L’Irlande vient donc d’approuver le Traité de Lisbonne par plus de 65% des voix, après l’avoir rejeté une première fois. Deux interprétations de ce scrutin fleurissent, selon la ligne de fracture qui commence à être classique : pour les ouitistes il s’agit d’un retournement de l’opinion publique irlandaise, revenue à ses fondamentaux proeuropéens dans le contexte de la crise ...

Lire la suite...

Et si ??

Un peu de politique – fiction le jour du référendum en Irlande. Que se passerait-il si les Irlandais repoussaient à nouveau le projet de Traité ? Dans la mesure où le texte doit être ratifié par l’ensemble des Etats-Membres pour entrer en vigueur, cela conduit formellement à un gel du traité, l’Union perdurant sous Nice. Faut-il faire revoter ce pays, ...

Lire la suite...

Comment les centristes et les communistes ont fait élire Barroso

Voici donc Barroso reconduit dans ses fonctions, ce qui n’était plus gère une surprise. Il obtient même la majorité absolue des voix, avec 382 députés (la barre est à 369). Pourtant, en juillet, une majorité existait au Parlement pour empêcher sa désignation. Elle pouvait même se prévaloir d’un candidat informel: Guy Verhofstadt, centriste de l’ALDE et fédéraliste. Rassmussen ayant retiré ...

Lire la suite...

Opposition à Barroso: Baroud d’honneur avant enterrement

Barroso a réalisé mardi 15 sa dernière épreuve vers la désignation: le discours de candidature en salle plénière. Ce qui est frappant en regardant la vidéo en lien, c’est l’atmosphère de résignation qui pèse sur son propre camp. Les quelques députés qui sont venus s’emmerdent ouvertement et les applaudissements de clôture sont à peine polis. A en croire Quatremer, même ...

Lire la suite...

Lutte des places au Parlement

Petite parenthèse pour débuter: imaginons en France un parlement nouvellement élu, aux majorités incertaines, débattant dans les coulisses de la possibilité d’imposer un premier ministre de son choix, des alliances envisageables, des rapports de force à décrypter. Voici qui ferait pendant plusieurs semaines l’ouverture des journaux télévisés et les premières pages des quotidiens (avec rab d’analyse dans les hebdos). Mais ...

Lire la suite...

La politique européenne en action : le Président

Une des questions chaudes de la précampagne fut la candidature Rasmussen à la tête de la Commission, en cas de victoire de la gauche. Daniel Cohn-Bendit pour Europe-Ecologie avait soutenu cette perspective, et François Bayrou pour le PDE également in fine. Faute d’accord en son sein (le Portugal, l’Espagne et les Anglais manquant à l’appel), le PSE avait fait silence ...

Lire la suite...

Un secrétaire d’Etat aux affaires européennes de gros calibre

A l’issue des élections européennes, nous héritons donc d’un nouveau secrétaire d’Etat aux affaires européennes, en remplacement de, euh… Pierre Lellouche, qui êtes vous ? Tendons lui le micro. En matière économique M. Jean-Marc Ayrault : Vos mots, vos discours flamboyants ne sont que le paravent d’un démantèlement du code du travail, d’un alignement sur le modèle anglo-saxon… M. Yves ...

Lire la suite...

Un secrétaire d’Etat aux affaires européenens de gros calibre

A l’issue des élections européennes, nous héritons donc d’un nouveau secrétaire d’Etat aux affaires européennes, en remplacement de, euh…Pierre Lellouche, qui êtes vous ? Tendons lui le micro.En matière économique :M. Jean-Marc Ayrault : Vos mots, vos discours flamboyants ne sont que le paravent d’un démantèlement du code du travail, d’un alignement sur le modèle anglo-saxon… M. Yves Bur et ...

Lire la suite...