Accueil » Nos Tribunes » Nos Prises de position (page 2)

Nos Prises de position

Payer ses impôts : Do the right thing

La révolution numérique occupe bien des esprits, notamment quand il s’agit d’évoquer les « nécessaires mutations » induites par une révolution que certains comparent à l’invention de l’écriture ou de l’imprimerie. Pourtant une des premières mutations produites par l’émergence de champions mondiaux du numérique, particulièrement les désormais célèbres « GAFA » est l’affaiblissement formidable des ressources fiscales des États. Et ceci par un double ...

Lire la suite...

Une France, une Europe, une Humanité

Paris est à nouveau endeuillé par les barbares. Nos pensées vont d’abord à toutes les victimes et à leurs proches. Après Charlie Hebdo et la liberté d’expression, l’Hypercasher et la liberté de croire, c’est, avec le Bataclan et le Stade de France, notre sociabilité qui a été frappée. Notre liberté de nous rassembler entre amis autour d’un plat ou d’un ...

Lire la suite...

#RefugeesWelcome et Mare Monstrum

Les événements de ces derniers jours rappellent irrésistiblement la chute du Mur de Berlin. Comme il avait durablement rendu possible la coexistence hermétique de deux mondes, la Méditerranée a longtemps tenu à l’écart les troubles lancinants de nos proches voisins. Alors que cette frontière plie, félicitons-nous d’une première victoire : l’Europe a massivement choisi de ne pas poser de mitraillettes sur ...

Lire la suite...

Multinationales : non à la désertion fiscale !

L’Europe européenne évalue aujourd’hui le coût de l’évasion fiscale à 1 000 milliards d’euros chaque année pour les budgets européens, soit l’équivalent du budget français. C’est un fait: les grandes entreprises mondiales ne contribuent plus leur juste part d’impôt. Une armée de comptables et de juristes leur permet de savantes esquives, en prétendant réaliser la majorité de leurs bénéfices dans ...

Lire la suite...

A la tête des socialistes européens, pour nous c’est Enrique Baron Crespo

Sauvons l’Europe prend peu parti dans les jeux politiques internes des structures démocratiques, mais nous intervenons quand un réel enjeu se dégage. Le Parti des socialistes européens (PSE) est en congrès à la fin de la semaine à Budapest, et pour la première fois depuis longtemps, deux candidats se sont manifestés à sa présidence, sur des projets politiques différents. Dans ...

Lire la suite...

Non aux « too big to tax » en Europe !

Pour l’anniversaire des 62 ans de la restructuration de la dette allemande, le mouvement Sauvons l’Europe et Marie Noelle Lienemann, sénatrice de Paris et ancienne ministre, appellent à la fin de l’impunité des « too big to tax » en Europe.  Le 20 février, la Grèce et l’Eurogroupe ont conclu un accord, redonnant à la Grèce la coresponsabilité des réformes la concernant ...

Lire la suite...

Nous demandons un prix Sakharov exceptionnel pour Charlie !

Le Prix Sakharov pour la liberté d’expression est décerné au nom de l’Europe pour honorer les défenseurs de la liberté de pensée. Nous proposons qu’un Prix Sakharov exceptionnel soit attribué à Charlie Hebdo par le Parlement européen. Non pas pour entasser les honneurs sur les honneurs, fort peu recherchés par ceux dont les assassins nous ont privé. Mais pour rajouter encore ...

Lire la suite...

Attentat contre Charlie Hebdo : face à la barbarie, la liberté vaincra !

Charlie Hebdo a payé le prix du sang dans le combat pour la liberté d’expression. Menacée, attaquée à plusieurs reprises, l’équipe de rédaction a fait preuve d’un courage quotidien. Nous voulons d’abord lui exprimer notre émotion, notre solidarité totale et notre profond respect pour l’exemple qu’ils nous ont donné. Nous pensons également aux deux policiers morts dans l’exercice de leurs fonctions pour leur ...

Lire la suite...

Nous accusons

Le 25 mai 2014, l’Europe a vécu un jour historique. Pour la première fois, une élection démocratique à l’échelle du continent a eu lieu pour choisir le président de la Commission européenne et le mandat politique de cette dernière. Après des siècles de guerres et six décennies de négociations de couloir, c’était un pas en avant immense vers une Europe ...

Lire la suite...

Votons pour ne pas laisser l’Europe aux populistes et aux banquiers

Dimanche 25 mai, la démocratie européenne connaîtra un moment historique car pour la première fois les citoyens décideront par leur vote de la personne qui incarnera « Bruxelles » pendant 5 ans. Jusqu’aujourd’hui le président de la Commission était nommé par les chefs d’Etat européens dans des négociations de couloir, la Commission reflétant ainsi l’équilibre politique du moment entre les pays membres ...

Lire la suite...