Accueil » Actualités » Décès de Jacques Salvator : l’Europe perd un ami

Décès de Jacques Salvator : l’Europe perd un ami

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de Jacques Salvator, ami fidèle, européen et progressiste sincère, qui fut maire d’Aubervilliers entre 2008 et 2014. Rocardien historique, médecin, Jacques Salvator milite très tôt d’abord à la JOC et ensuite comme secrétaire général du MARC, la CFDT étudiante. Il rejoint le PS en 1985 après avoir été secrétaire national du PSU entre 1982 et 1984.

Jacques Salvator avait chaleureusement accueilli Sauvons l’Europe et la Confédération étudiante en 2011 à Aubervilliers pour soutenir notre campagne « Qui va payer ? ». Nous y posions déjà la question générationnelle à l’aune de la crise de la dette et de l’Euro, et des futures échéances électorales françaises. Son soutien avait été franc et immédiat, avec ce sourire bienveillant que tous lui connaissaient.

Nous avions également pu compter sur le soutien de la ville d’Aubervilliers pour l’initiative WD15 qui avait conduit au vote par le Parlement européen d’une déclaration écrite portant sur l’extension d’Erasmus au sud de la Méditerranée, en réponse aux révolutions arabes.

Alors que nombre de responsables politiques expliquent que l’Europe n’intéresse pas, qu’elle est trop compliquée, Jacques Salvator n’a jamais hésité à porter ce combat dans une ville populaire de banlieue. Parce qu’il savait que l’Europe n’est pas un supplément d’âme, mais un champ de bataille majeur pour la gauche et l’avenir des Français, quelles que soient leur origine ou leur condition sociale. Parce que les combats difficiles ne lui faisaient jamais fait peur, s’ils étaient justes.

Jacques Salvator incarnait cette gauche réformiste, européenne et populaire. Il incarnait sa ville d’Aubervilliers qu’il avait connue dès l’enfance et à laquelle il a consacré la majeure partie de sa vie militante, presque un sacerdoce. Il nous confiait d’ailleurs que dans une ville telle qu’Aubervilliers, le maire représentait le carnet d’adresse de ceux qui n’en n’ont pas.

 

Sauvons l’Europe

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
  • Jean Yves Rivoire

    Salut à toi, Jacques !

    Quelqu’un de bien tout simplement !
    Que de souvenirs du MARC et du PSU !!
    Nos parcours se sont séparés. il y q pas mal de temps, mais je l’aimais bien !

  • dominique Lambert

    Ciao Jacques ! A bientot.

x

A lire aussi

60ème anniversaire du Traité de Rome : la relance d’envies d’Europe ?

C’est à Rome, le 25 mars prochain, mais aussi dans les encore ...