Accueil » Actualités » Droit d’asile des gays: la Tchéquie ne se laisse pas pénétrer

Droit d’asile des gays: la Tchéquie ne se laisse pas pénétrer

Nous le voyons de manière répétée, l’immigration est devenue une grande peur des européens, qui gouverne une bonne partie de leurs réactions. Porte close aux révolutions du Maghreb, démantèlement de l’espace Schengen… le droit d’asile devient rapidement suspect: ne peut on supposer que quelques fraudeurs parviennent à se glisser en Europe par ce biais?

Méfiance. Untel nous dit que sa famille est décimée, mais qu’en savons nous?. Les médecins confirment des traces de torture sur lui, mais qui ont cicatrisé depuis le certificat médical, on ne peut plus rien voir et c’est bien embêtant (cas vécu). Tel autre a du fuir son bled arriéré car persécuté en raison de son homosexualité. Mais est-il bien tel qu’il le prétend? Quand un réfugié dit appartenir à telle ethnie de tel coin perdu d’Afrique, on peut lui demander le nom du chef de son clan, décrire les coutumes, etc… Pour un gay, les autorités peuvent difficilement lui demander de décrire ses pratiques sexuelles. Encore qu’elles ne s’en privent pas.

Mais certaines font beaucoup mieux pour déterminer si une personne est réellement homosexuelle: elle font des tests scientifiques. On place un tube sur la personne en question, on lui fait une projection privée d’un porno hétéro, et en l’absence d’érection (mesurée par le déplacement d’air dans le tube), on en déduit qu’elle n’est pas hétéro. Tout ceci ne pose naturellement aucun problème de traitement dégradant, d’autant que non seulement les demandeurs consentent à se livrer à cette vérification anodine, mais qu’ils la sollicitent même! A défaut naturellement, ils prendraient un charter retour mais ça ne diminue bien évidemment pas leur consentement.

Ce sont les tribunaux allemands qui ont mis le doigt sur cette pratique tchèque, car les immigrés se baladent également au sein de l’Europe.

Cecilia Malmström s’est émue de cette situation auprès des autorités tchèques. L’ambassadeur tchèque auprès de l’Union européenne lui répond vertement! D’abord ça fait une éternité qu’on ne le fait plus (2009…), ensuite ça n’a porté que sur une dizaine de personnes (en un an…) et enfin y’a aucun problème, c’était à la demande d’homosexuels qu’on aurait foutu dehors se faire lapider dans leur pays si ils ne l’avaient pas demandé tout seuls (pourquoi avoir arrêté en 2009 alors?).

Chacun ses phobies. Les tchèques ont inventé l’appareillage concerné à l’époque où l’homosexualité était chez eux pénalement réprimée, ils en ont ensuite conservé l’habitude (dans l’armée…). de manière générale, on ne peut s’empêcher de constater que ceux qui viennent trouver asile en Europe sont de moins en moins les bienvenus. Pendant ce temps, la Tunisie accueille et aide à elle seule 350.000 Lybiens.

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
x

A lire aussi

CCRen12

De la présidence Maltaise à la présidence Estonienne

Depuis le 1er juillet la présidence semestrielle de l’Union européenne est assurée ...