Accueil » Actualités » Droits humains et libertés fondamentales dans l’UE : une lente consécration, un acquis fragile

Droits humains et libertés fondamentales dans l’UE : une lente consécration, un acquis fragile

Nous avons le plaisir de vous inviter à la prochaine réunion de Sauvons l’Europe, en partenariat avec la Maison de l’Europe de Paris. Elle aura pour thème « Droits humains et libertés fondamentales dans l’UE : une lente consécration, un acquis fragile ».

 

L’Europe semble être paralysée par les défis simultanés auxquels elle doit faire face : difficultés économiques, afflux massif de réfugiés fuyant la guerre, terrorisme. Dans ce terreau difficile, de nombreux citoyens trouvent refuge dans les idées radicales, voire xénophobes, des nombreux mouvements populistes fleurissant de toutes parts sur le Vieux Continent. La démocratie, les libertés individuelles et l’Etat de droit, qui durant de nombreuses décennies semblaient définitivement acquis en Europe, paraissent aujourd’hui remis en question pour la première fois depuis le début de la construction européenne. Sauvons l’Europe vous invite à réfléchir aux dangers liés à la montée en puissance de ces mouvements populistes et aux pistes possibles pour enrayer leur succès.

Avec la participation de :

 

Marc Soignet

Responsable communication de la Fédération humaniste européenne

Gérard Vernier

Ancien fonctionnaire à la Commission européenne

Le débat sera animé par Solen Menguy, chargée de plaidoyer/relations institutionnelles de Sauvons l’Europe.

Jeudi 10 novembre 2016

18h30 – 20h00

Maison de l’Europe de Paris

35-37 rue des Francs-Bourgeois – Paris, 4ème

Métro : St Paul (ligne 1)

Inscription obligatoire par courriel :  europe1@paris-europe.eu

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
  • Danielle Dinis Foucaut

    Vous voulez sauver l’Europe, alors lisez ceci :

    « Numa democracia nacional a revelação da subversão negociada e seletiva das regras levaria a um terramoto político. Só que a União não é uma democracia. É um corredor onde habitam milhares de burocratas, lobistas e políticos que não têm que lidar com a maçada das eleições. Tudo se resolve no torpor de reuniões que ninguém vê, conversas que ninguém ouve, relatórios que ninguém lê. »

    Ce sont les paroles d’un commentateur politique au Portugal qui fustige l’attitude de Hollande dans ses révélations sur le fameux taux de déficit de 3%…et qui trouve lamentable le rôle de l’UE dans cette affaire…je traduis l’essentiel :

    Dans une démocratie nationale la révélation de subversion négociée et sélective des règles provoquerait un séisme politique. Seulement l’Union n’est pas une démocratie, c’est un corridor où habitent des milliers de bureaucrates, lobistes et politiques qui n’ont pas à faire face aux ennuyeux suffrages électoraux. Tout se résout dans la torpeur des réunions que personne ne voit, dans des conversations que personne n’entend, dans des rapports que personne ne lit

x

A lire aussi

Une Tête, Deux voix

Nous reproduisons ici la prise de position bilingue de nos amis des ...