Accueil » Actualités » Ich bin ein Berliner

Ich bin ein Berliner

Alors que l’on ignore toujours qui a meurtri Berlin, les fauteurs de haine se jettent sur le drame comme des vautours rendus fous par l’odeur du sang. Il suffit qu’une personne ayant déposé une demande d’asile – un pakistanais – soit un temps soupçonnée pour qu’on jette l’opprobre sur l’acte de solidarité des Allemands envers les réfugiés syriens. L’accueil de victimes qui fuient la guerre et la barbarie engendrerait la mort, comme si les tueurs n’auraient pas le cas échéant trouvé un autre prétexte, ou un autre canal. D’autres parlent de guerre de religion, comme si Daech ne tuait pas des musulmans à tour de bras, comme si le monde musulman dans son ensemble s’opposait aux chrétiens.

Nos pensées vont à nos frères Allemands. Nous sommes avec eux.

À propos Sauvons lEurope

Sauvons l’Europe, association pro-européenne et progressiste qui s’engage pour une Europe démocratique et solidaire
  • JP GARNAUD

    D’accord avec votre analyse, mais il ne faut pas occulter, qu’au delà de l’acte de solidarité, il y a aussi l’intérêt économique d’un pays qui a besoin de main d’oeuvre, encore moins chère que celle déjà utilisée des pays de l’est européen, pour asseoir sa primauté sur l’Europe…

  • mareau

    Parmi les clés pour sauver l’Europe, il y a les progrès à faire en terme de communication. Les mots ont une très grande importance et une plus grande rigueur scientifique est nécessaire . Voici quelques exemples:

    1/ souveraineté : les journalistes désignent souvent les partis d’extrême droite comme étant des souverainistes ! Je suis social démocrate et je souhaite que la France conserve au mieux sa souveraineté dans ce monde où les grands pays continents font la loi économique (chine, États Unis, …) . Pour cela il faut comprendre la notion de « seuil critique de puissance ». La France seule atteint-elle ce seuil critique ? Bien sûr que non ! Alors il faut faire une Vraie Europe Unie à 12, avec un gouvernement Fédéral. Même les imbéciles devraient comprendre que sans cela on perdra pas un peu mais TOUTE notre souveraineté. En fait, les fameux « souverainistes » sont des anti souverainistes qui s’ignorent.

    2/ A la fin du siècle dernier, le peuple Russe a été humilié pour un tas de raisons et également par l’OTAN. La France était à cette époque, hors OTAN, et jouait un rôle important dans les relations diplomatiques avec la Russie. Mais Sarkozi (l’Américain) est arrivé et parmi ces nombreuse erreurs, il nous a fait rentrés dans l’OTAN au moment où l’Europe intégrait les pays de l’est. Cela n’a fait que rajouter à l’humiliation des Russes. Les peuples humiliés appellent toujours un homme dur au pouvoir (voyez Hitler avant la dernière guerre). L’homme dur est bien là (Poutine) et ses amis sont (comme avant) les gens de l’extrême droite.

    Alors dans ce contexte, nous devons : a) rester amis avec le Peuple Russe ; b) discuter (sans l’aimer comme Fillon) avec Poutine, en tenant compte de cette humiliation. Seule la France et l’Allemagne seraient capables de faire cela dans la subtilité que cela demande. Mais discuter de quoi ? Des causes bien entendu !!! Poutine se bat (par tous les moyens) pour tuer le projet européen. Allons le voir avec l’Allemagne, pour lui dire que nous comprenons cette humiliation et : a) on a le projet de faire une Europe fédérale à 12 (au delà ce n’est pas possible) et nous vous proposons de rentrer dans un contrat annexe, d’Europe géographique où tout le monde y trouvera son compte; b) les pays de l’Est sont dans ce même contrat et collaborent avec la Russie autant qu’avec l’UE ; c) plutôt que de nous battre, ayant un projet commun au proche Orient. Ayons également une vue à long terme dans un projet d’Union de l’Europe Géographique. Voilà des choses gratuites qui sont de nature à galvaniser les peuples et recréer des moments de liesse.

    Voilà quelques exemples de dialectique du vrai et non de propagande. Les humains sont les humains et à tous les niveaux, ils veulent un langage clair et surtout pas d’humiliation.

    En ce moment, nous revivons une variété de l’histoire d’avant guerre où l’équation égoïsme + désinformation, laissent à nouveau croitre l’extrême droite sur fond de racisme !

    C’est de cela qu’il nous discuter ! L’Europe Fédérale à 12, n’est plus une option, c’est devenu, notre seul salut !

x

A lire aussi

Une Tête, Deux voix

Nous reproduisons ici la prise de position bilingue de nos amis des ...