Accueil » Actualités » Il faut sauver l’Europe!

Il faut sauver l’Europe!

 

Pourquoi faire l’Europe ?


Parce qu’elle se cherche depuis des siècles.


Parce qu’elle est l’étape indispensable dans le phénomène de mondialisation en cours. Regarder comment la France s’est construite ? Les provinces se sont unies, même avec des différences linguistiques. Et il faut tenir compte d’un agent unificateur tout nouveau : la communication tous azimuts, tant virtuelle que matérielle. Ne nous leurrons pas ; avec le paquet d’intelligence que notre mutation a reçue, le progrès continuera. Toutes les sciences ont progressé depuis deux siècles, sauf une, celle de la « vie en société », qui est restée à l’état archaïque ; c’est un accident consécutif à l’égoïsme de quelques hommes, accident que nous vivons dans son paroxysme actuellement, et qui nous contraint chaque jour davantage à lui trouver une solution. Solution déjà connue puisque l’occident l’a vécue en 1930, et s’en est sorti. La crise actuelle, édition mondialisée de la précédente, approche de sa solution, car il y va de la survie de l’humanité, la minorité de blocage comprise. Elle doit l’accepter. L’Homo sapiens découvre en ce moment qu’il doit assumer son statut de sapiens pour que perdure la vie sur la planète. Et assumer cette sapiencité, c’est dépasser la loi de la sélection naturelle. Il l’a commencée, voici quelques siècles, par des essais timides. Maintenant que l’homme est allé se promener sur la Lune, il maîtrise tant de choses, qu’il maîtrisera aussi sa vie en société. C’est une affaire de prise de conscience, et elle est en cours.


Hélas, nous avons fait une erreur de choix au milieu du siècle dernier, à la sortie de la guerre mondiale. Alors que nous avions inventé la Démocratie, qui est un dépassement de la loi de la sélection naturelle, nous avons opté, tacitement pour une restauration de la féodalité sous une forme pire que celle d’antan, L’Aristocratie terrienne de jadis a été remplacée par l’Aristocratie financière ; cette dernière, sans visage est encore pire que celle d’antan. De plus, elle vient de démontrer son incapacité à gérer la planète, et de plus son incompatibilité avec la Démocratie est notoire ; d’ailleurs les Démocraties en meurent. C’est maintenant que nous allons tourner la page, et revenir sur notre erreur. La Charte éthique de la bonne gouvernance est maintenant rédigée ; elle complètera la Déclaration des Droits de l’Homme ; cette dernière concernait les droits de l’Homme-individu ; l’Homme-vivant-en-société avait été oublié, car l’heure n’était pas arrivée. Ne désespérons donc pas de l’Homme. Ce début du XXIème siècle si difficile est dans l’enfantement de cette nouvelle vie.


Voilà pourquoi l’Europe doit de faire, mais elle se fera après avoir corrigé notre erreur. La Pensée-Unique était la mal nommée ; elle est d’ailleurs une dictature incompatible avec la Démocratie. Un autre système économique est à construire. Et comme la vie ne peur s’arrêter à aucun moment, inutile d’inventer un autre système. Comme l’occident dans les années 1930, il nous faut amender ce qui existe pour corriger notre erreur ; en cela nous avons du savoir faire. Et pour nous, Européens qui avons cru bon de sacraliser ce choix malheureux par le traité fondateur de Maastricht, nous serons contraints juridiquement de le dénoncer, puisque nous sommes en « état de droit ». Une chance : les instances mondiales existent pour la bonne coordination ; à nous de les utiliser. L’Europe est donc à faire d’urgence. Bon réveil mes amis et bon courage.

Pierre Bellengier

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
  • Bellenger Pierre

    Pas un seul commentaire à cet article, après 5 jours de présentation ! Ce blog serait-il si peu visité, ce qui voudrait dire que peu de citoyens s’intéressent à la construction de l’Europe! Ou bien, est-ce le constat qu’il faut dénoncer Mastricht, qui déplait. Effectivement, nombre de citoyens oublient que nous sommes en état de droit, et qu’un texte voté reste applicable tant qu’il n’est pas dénoncé ! L’Euro peut exploser, le traité de Maastricht et ses consorts seront toujours là ! Le traité de Maastricht est antérieur à l’Euro ; il s’appliquait déjà au Franc et autres monnaies, quelque soit leur nom.

    Et aussi, pour que la Pensée-Unique s’installe facilement, n’a-t-on pas enseigné à tout le monde que seuls les émotions et les sentiments font la personne humaine ? Nous n’assumons plus notre mutation « Sapiens ». Nous ne donnons plus la primauté à l’analyse et à l’intelligence ! Est-ce la peur que les sentiments disparaissent ? Il y aura encore des pans entiers de notre vie pour eux, et l’intelligence ne fera que les magnifier, en donnant à chacun la place qui lui revient. Ainsi, nous ferions de la Politique de façon plus intelligente. Nous oublions que toutes les sciences on progressé depuis 2 siècles, et que la science de la Vie en société est restée dans son archaïsme originel. Et nous sommes étonnés que cette vie sociétale soit en crise indéfiniment !
    Pierre.Bellenger@wanadoo.fr

x

A lire aussi

La République en marche doit enfin parler de politique

Où va La République en marche (LRM), le mouvement d’Emmanuel Macron ? ...