Accueil » Actualités » Johnny, l’éternel déraciné fiscal
HALLIDAY, Johnny, 1965 © ERLING MANDELMANN ©

Johnny, l’éternel déraciné fiscal

Johnny Hallyday a marqué son époque et chacun de nous peut fredonner un de ses airs. On peut toutefois, comme chacun, être attristé de ce départ et s’étonner un peu de l’hommage à marche forcée qui lui est rendu. Si la mort emporte tous les torts, on peut être surpris de voir un cortège de descente des champs Elysées et la prise de parole du Président de la République à la Madeleine. Pourquoi pas baptiser une cour en son nom à Bercy?

Car Johnny est un grand déraciné de l’impôt, cette ponction un peu désagréable qui paye les écoles, les hôpitaux, les retraites et le RSA.

Pour avoir oublié de s’en acquitter, il a fait dans les années 70 l’objet d’un premier redressement fiscal de plusieurs centaines de millions de francs, qu’il mettra vingt ans à éponger. Depuis ce déraciné a cherché toujours une terre d’accueil pour lui, ou pour domicilier ses revenus. Il s’éprend d’abord de la Belgique, qui est sa patrie et dont il souhaite retrouver la nationalité. Après enquête un peu embarrassée, la Belgique refuse sa demande de nationalité au motif que n’y ayant pas posé les santiagues en trois ans il ne peut démontrer un lien personnel. Johnny s’installe alors en Suisse, à Gstaadt. C’est fiscalement très bien, mais c’est un peu petit pour y vivre la moitié de l’année. Les médias nous confient le calvaire de Johnny qui s’y ennuie comme pas permis pendant une décennie. Il file alors à l’autre bout du monde et devient résident californien. Il est revenu s’éteindre en France, et reposera désormais loin de ses fans à Saint-Berthélémy, joyau pacifique que la Belgique a porté sur sa liste noire des paradis fiscaux.

Au revoir Johnny! Ceci n’efface pas cela et, comme tout le monde, on pense surtout aux bons souvenirs que tes chansons ont accompagnés! Mais ce sont des moments privés auxquels l’Etat pourrait éviter de s’associer. Bruno Le Maire, qui appelait à ce que nous « ayons la même rage pour défendre la France que Johnny », nous vous suggérons d’observer une petite minute de silence.

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
x

A lire aussi

Une tarentelle démocratique

La tarentelle est une danse traditionnelle d’Italie qui permet d’expulser le poison ...