Accueil » Actualités » La Cyclade et le FMI

La Cyclade et le FMI

La Cyclade ayant emprunté

De tous côtés,

Elle se trouva fort mal vue

Quand la crise fut venue.

Pas un seul petit vaisseau,

Bateau-Mouche ou Calypso.

Elle alla crier « combine ! »

Chez le FMI, son Potemkine,

Le priant de lui prêter

Quelques fifrelins pour flotter

Jusqu’à cargaison nouvelle.

« Je vous paierai, lui dit-elle,

Avant la soulte, foi d’amiral,

Intérêt et principal. »

Le FMI n’est pas Crésus :

Il veille au moindre euro.

« Que faisiez-vous, sans cash-flow ?

Dit-il avec astuce.

– Nuit et jour, à tous les vents,

Je m’endettais, ne vous déplaise.

– Des dettes ? Même le Péloponnèse ?

Eh bien ! Remboursez maintenant ! »

 

 

Gerard Vernier

  

     Gérard Vernier, ancien fonctionnaire à la Commission, enseignant à l’Université Libre de Bruxelles

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
x

A lire aussi

Union européenne des territoires : les élus locaux se mobilisent pour redonner son sens au projet européen

Face au développement des mouvements populistes et europhobes au sein de l’Union ...