Accueil » Nos Tribunes » Nos Prises de position » La Directive Services doit être débattue par tous les citoyens européens

La Directive Services doit être débattue par tous les citoyens européens

La Directive Services fait lobjet dintenses débats au Parlement européen.
Nul noublie quelle avait été au cur de la campagne référendaire, dans les pires conditions, parfois même instrumentalisée contre le projet de Traité.

Un travail de réécriture sous limpulsion de la députée social démocrate allemande Evelyne Gebhardt, soutenue par les groupes Socialistes, Verts et Gauche unitaire a été entrepris. Des résultats ont déjà été obtenus notamment sur la limitation de lapplication du droit du pays dorigine (PPO) aux secteurs de lenvironnement et de lordre public qui pourront être protégés.

Les autres services économiques dintérêt général non marchands, les secteurs de la santé, de la justice et de léducation avaient déjà été exclus.

De très nombreux parlementaires allant de la gauche au PPE demandent avec raison que lon aille plus loin. Plusieurs Etats membres vont dans le même sens. La directive services doit favoriser la relance de léconomie. Elle ne doit pas être pas être un outil de dumping social.

Le débat va reprendre en janvier avec la tenue et le vote de l’assemblée plénière du Parlement européen sur le projet de directive.

Le Collectif national de Sauvons lEurope demande aux chaînes de télévision, notamment parlementaires – qui sacquittent parfaitement de cette mission au niveau national – au secteur public de laudiovisuel et plus généralement aux médias, de retransmettre ce débat avec toute linformation technique et politique nécessaire. Il demande aux députés français au Parlement européen, de tous les groupes, de donner une explication publique à leur prise de
position.

Il appelle ses collectifs locaux, les associations, mouvements, syndicats, les acteurs économiques et les partenaires sociaux à faire vivre avec intensité ce débat en le suscitant partout où il aurait dû avoir lieu depuis longtemps déjà. Elle souhaite que des initiatives similaires aient lieu dans
tous les Etats membres.

La société civile européenne ne se construira que sur des objectifs concrets communs à tous les citoyens dEurope. Il est temps pour elle de se mettre en mouvement.

Voir le communiquer presse : Communiqué n°14

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
x

A lire aussi

©Gouvernement Français

Faut-il soutenir Emmanuel Macron dès aujourd’hui ?

Emmanuel Macron traverse cette campagne comme un OVNI, hors des partis classiques. ...