Accueil » Actualités » Le blog est mort, vive le blog !

Le blog est mort, vive le blog !

 

Sauvons l’Europe existe depuis désormais cinq ans. Au fil du temps, notre association s’est installée dans le paysage pro-européen. Internet étant désormais un lieu incontournable de communication, c’est par le biais du site et surtout du blog que son combat s’est mené quotidiennement. Il porte la marque et la mémoire de ces efforts, de ces batailles.

 

Mais voilà, cinq ans en années de chat, ce n’est pas jeune. En années de blog c’est très vieux et notre pauvre site nous réclamait chaque jour que nous le laissions enfin aller au repos qui l’attendait. Nous ne l’oublierons pas, et son souvenir demeurera en nous.

 

Mais la vie ne s’arrête pas, ni le combat européen. Nous avons donc demandé à Alain Thébault, notre responsable de la communication, d’assurer notre présence internet. Alain a mis dans cette tâche toutes les qualités qui font de lui l’un de nos plus chers compagnons. Disponibilité, générosité, inventivité, coup d’oeil, professionalisme, rigueur, promptitude de jugement et une bonne humeur inébranlable face aux vicissitudes plus ou moins malveillante de l’informatique, un nouveau blog est né de ce ce caractère heureux et d’un chaud été d’efforts.

 

Pétri d’une culture de l’image, éveillé aux question de lisibilité, Alain m’a révélé les clés de l’intelligibilité: « Rrhaah, mais si tu mets pas d’images les gens y vont pas lire ! ». Grace à lui, Sauvons l’Europe a un nouveau blog, plus beau, plus fonctionnel, plus efficace, plus moderne et, donc, avec plus d’images.

Certaines choses ne changent pas: le blog reste ouvert à tous et nous serons heureux de publier des articles que vous nous soumettrez, afin de présenter un éventail d’opinions et de permettre à chacun de s’exprimer. Si donc vous souhaitez publier un article, ou rencontrer Alain, envoyez un mail à :

arthur.colin@sauvonsleurope.org

 

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
  • Pierre Bellenger

    Merci d’ouvrir ce nouveau blog. L’Europe est en panne et la crise s’aggrave. Y-a-t-il un lien entre ces deux constats ? Je n’en sait rien et je cherche.
    Notre vie en société comporte trois piliers : un système politique, un système économique et une institution, la Finance.
    Le système politique théoriquement ne pose pas de problème, puisque c’est la Démocratie, bien qu’elle soit très délavée. Il n’estpas normal que près d’un électeur sur deux s’abstienne de voter.
    Le système économique est le Monétarisme, alias la Pensée-Unique. Quant à l’Institution Finance, elle va de crack en crack, et se porte plustôt mal. Où donc est le défaut qui fait que l’Europe piétine ?
    Voilà où j’en suis de mes réflexions? Le blog m’apportera-t-il une réponse ?

  • Sauvons l’Europe

    Le blog va essayer d’apporter quelques éclairages réguliers bien entendu!

    Arthur

  • Le sultanat de Byzance

    Le monde, ce matin, n’est plus cette abominable poix londonienne où le trader catatonique, frais mendiant de carton-pâte, coupé des pulsions compulsives des marchés, erre Hébreu, talonné par Pharaon ou, dans une version moins archaïque, Gazaouite par Tsahall, la mort seule est sans ombre, j’exulte!

    Le monde, ce matin, n’est plus ce dieu exterminateur, traduit en toutes les langues, dont le passe-temps fondamental consiste à assembler des briques, par vocalises, comme un bambin de trois ans, au bord de la commotion, jouit d’une vague d’informations sensori-motrices, sans psy qui le dépiste, je me projette!

    Le monde, ce matin, n’est plus cette voix sidérurgique, lugubre, surgi du néant des nations, qui mobilise, à heures fixes, les salles de rédaction, contre le danger des murs et barrières qui étouffent la vie verdoyante et virginale, sans contact physique autre qu’un semblant de substance, l’ocytonine, je progresse à toute vitesse, je suis géant!

    Le monde, ce matin, entre Valmy et Vaucouleurs, riches heures, troue le brouillard, surfant sur un flot puissant de Rolls où siège Vroum, le dernier empereur, enchanté par le bruit de sa noble crotte, se mêlant par la tuyauterie électorale au peuple underground, base de la démocratie actionnariale, mon coeur cogne, ma poitrine se gonfle!

    Le monde, ce matin, lève son bras bordé de sondages, d’indices, d’euros, de ballons d’or, toutes victoires provisoires qui ne sont qu’étapes décisives de la Victoire proche. Sa puissance est telle qu’il stabilise le soleil au-dessus de l’horizon, alliant confort et vitesse, comme le font aigle et mouette, j’explose à l’unisson des heureux du monde!

    Byzance, ô Europe!
    Toujours et jamais la même pièce.
    Le paradis a retrouvé son couple originel.

x

A lire aussi

Macron peut-il faire bouger l’Europe ?

Emmanuel Macron peut-il réussir à réformer l’Union européenne et la zone euro ? ...