Accueil » Actualités » Le désastre de la communication européenne

Le désastre de la communication européenne

A l’heure où Sauvons l’Europe et ses partenaires lancent l’initiative Plus d’Europe à la télé (Signez la pétition!!), la Commission européenne entame un vigoureux mouvement offensif vers l’arrière.

L’année de l’élection européenne, le budget de la communication sera a priori amputé d’un cinquième. Bah, quel intérêt ? Dépense improductive, et puis il n y a sans doute pas de lien entre l’information reçue par les citoyens et leur vote. Dans le détail, on notera que nos amis de Presseurop prennent cher. Dommage, l’accès à la presse des autres pays européens était une des rares réussites de la DG COMM…

Dans la même veine, pour gagner trois franc six sous et deux sesterces (on ose pas calculer en euros), le Ministère de l’Intérieur cogite sur la brillante idée de supprimer l’envoi postal des professions de foi aux élections européennes. Là encore, rappelons simplement que pour beaucoup de citoyens c’est le seul rappel de l’existence d’une élection à venir qu’ils recevront. Et pour tous les mouvements qui ont moins accès aux médias, c’est un couperet.

Mais il y a des compensations : le Ministère des Affaires Etrangères vient de lancer un appel à projet (coordonné au niveau européen) qui va mettre la patate sur… les réseaux sociaux !!! Qui va faire la meilleure application pour tablette ? Le meilleur webdoc qu’on ne passera pas à la télé ? La meilleure pub pour aller liker la page FB de la Commission ? Seul truc qui pourrait un peu fonctionner là-dedans, mais qui sera impitoyablement censuré si la dose nécessaire d’humour y est injectée : un jeu FB où on devrait faire passer des normes européennes en combattant la technocratie, en cherchant des compromis (et en soudoyant) chaque Etat membre individuellement et en négociant avec le Parlement européen.

Vous voulez de la démocratie ? Ça se passe à la télé !

 

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
x

A lire aussi

La coupe d’Europe du Président

A peine la fierté et l’émotion de la victoire passée se dessine ...