Accueil » Actualités » Le dialogue structuré: un autre outil démocratique

Le dialogue structuré: un autre outil démocratique

1 Qu’est que le dialogue structuré?

C’est une méthode qui vise à améliorer l’efficacité des politiques publiques en partant du principe que si les citoyens sont actifs dans leur élaboration, leur mise en place et leur évaluation, elles pourront être mieux pensées et avoir plus d’impact. Pour cela différentes modalités de Dialogue sont possibles selon le sujet, le calendrier, etc.

L’Union Européenne propose des thèmes pour alimenter ce dialogue, et attend des remontées des pays membres, qui peuvent inspirer ses décisions.

Dans chaque Etat-membre un groupe national est constitué pour piloter ce travail, en France le CNAJEP* coordonne ce groupe et fait le lien avec l’échelon européen.

2 Et ça marche?

Eh bien oui ! Le fait que le processus soit, dès le départ, inscrit dans le processus décisionnel, que les sujets soient définis de manière conjointe entre jeunes et décideurs, que le calendrier et que le pilotage soient partagés fait qu’il devient plus facile de prendre en compte les résultats en fin de processus. Ainsi tous les 18 mois arrive sur la table du conseil des ministres de l’UE une résolution écrite conjointement par les jeunes et les états.

On peut par exemple citer la « garantie européenne pour la jeunesse », recommandation de l’UE aux Etats membres pour aider les jeunes à continuer s’insérer dans le marché du travail (recommandation assortie d’une aide financière pour les pays qui souhaitent l’appliquer). La France a inscrit la mesure « garantie jeunes » dans ce cadre.

3 Quel est le thème de cette année?

Le trio présidentiel actuel [Italie, Lettonie, Luxembourg] a choisi pour thématique l’accès des jeunes à leurs droits, et plus particulièrement « la Participation Politique des Jeunes ».

En ce moment, dans tous les pays d’Europe, se déroule une consultation à laquelle chacun peut participer en ligne et ainsi contribuer à une évolution des politiques européennes mais également nationales sur cette question.

4 Et pourquoi pas en France aussi?

Mais le Dialogue Structuré, c’est en France aussi ! La France y est impliquée via le CNAJEP, et avec le concours de l’agence Erasmus + et du Ministère en charge de la Jeunesse. Et l’ensemble des résultats adoptés au niveau européen ont vocation à être, par la suite, adaptés et mis en œuvre à tous niveaux !

Pour cela nous cherchons dès le départ à impliquer les décideurs publics français, par exemple à l’occasion de l’évènement jeunesse que nous organisons au mois de mai 2015 dans le cadre de la semaine européenne de la Jeunesse.

 

Emmanuelle Bertrand

Emmanuelle Bertrand, Vice présidente « Europe/Internationale » au CNAJEP

 

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter le CNAJEP à l’adresse : dialogue.structure@cnajep.asso.fr

 

*Comité pour les relations Nationales et Internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire.

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
x

A lire aussi

Union européenne des territoires : les élus locaux se mobilisent pour redonner son sens au projet européen

Face au développement des mouvements populistes et europhobes au sein de l’Union ...