Accueil » Actualités » Le régionalisme en Europe, entre europrogressisme et national-populisme

Le régionalisme en Europe, entre europrogressisme et national-populisme

Le régionalisme se développe en Europe : élection de députés dans la plupart des États, majorité politique au sein d’assemblées locales, projets de référendum d’indépendance…. Mais que signifie cette montée du régionalisme au sein des États membres de l’Union européenne ? Une aspiration à la reconnaissance de cultures et d’identités longtemps méprisées – ou ignorées – dans le cadre démocratique plus large qu’est celui de l’UE ? Refus de la solidarité nationale ? Avatar d’une xénophobie réelle sous couvert d’un folklore « bon enfant » ? Il n’y a pas un mais des régionalismes au sein de l’Europe. La ligue du nord italienne n’est pas le SNP écossais ! Entre europrogressisme et national-populisme, nous débattrons de ces différentes sensibilités en Europe.

Avec la participation de Bernard SOULAGE, vice-président de la région Rhône-Alpes (PS), membre du Comité des régions de l’Union européenne, David ABELLÓ, journaliste, et historien, ancien conseiller municipal à Barcelone pour Convergència i Unió (CiU), le parti nationaliste au Gouvernement en Catalogne, et Paul MOLAC, député autonomiste, Union Démocratique Bretonne (UDB).

Cette rencontre, organisée en partenariat avec la Maison de l’Europe de Paris, sera animée par Fabien CHEVALIER, président de Sauvons l’Europe.

Inscription obligatoire, dans la limite des places disponibles (cliquez ici)

Mardi 26 mars 2013
18h30 – 20h30

Maison de l’Europe de Paris

35-37 rue des Francs-Bourgeois – Paris 4ème

 

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
x

A lire aussi

Une tarentelle démocratique

La tarentelle est une danse traditionnelle d’Italie qui permet d’expulser le poison ...