Accueil » Actualités » Lettre ouverte au Président de la République : défendre nos valeurs européennes

Lettre ouverte au Président de la République : défendre nos valeurs européennes

Monsieur le président de la République,

La France n’a jusqu’ici donné aucune existence légale au drapeau européen, ce qui permet sa disparition du fronton des mairies conquises par l’extrême-droite.

Or ce drapeau bleu étoilé n’est pas celui d’institutions techniques éparpillées à Bruxelles ou ailleurs, mais d’abord du projet européen, au cœur de notre pacte républicain moderne. Il nous rassemble pour défendre ce que nous avons de plus précieux.

Il s’agissait hier d’assurer les libertés humaines, sur les cendres encore brûlantes de nos démons intimes.

Il s’agissait de consolider la démocratie, entre les dernières dictatures autoritaires au sud du continent et le totalitarisme soviétique sur notre flanc est.

Il s’agissait de construire la paix, quand l’histoire enseignée à nos enfants n’était qu’une morne litanie de batailles.

Ces valeurs de libertés, de démocratie, de paix, sont insupportables au Front national, qui ne vit que d’exclusion, prétend parler pour le peuple et vante la loi du plus fort. Là où le consensus républicain fait flotter depuis longtemps le drapeau européen sur tous nos édifices, les nouveaux élus municipaux de l’extrême-droite l’en ôtent sous prétexte qu’il n’existe aucun fondement juridique à sa présence. Bientôt, pourquoi les mêmes ne vous demanderaient-ils pas de retirer le drapeau européen qui accompagne notre drapeau national lorsque vous vous adressez à vos concitoyens?

C’est pourquoi, Monsieur le Président, nous vous demandons solennellement de défendre les valeurs qu’incarne ce drapeau, et de les porter haut.

Un premier acte fort serait d’associer la République française à la déclaration n° 52 annexée au Traité de Lisbonne qui reconnaît officiellement les symboles de l’unité européenne: le drapeau bleu étoilé, l’Ode à la Joie, la devise ‘Unie dans la diversité’ et la journée commémorative annuelle du 9 mai. Les différentes circulaires concernées pourraient ensuite en tirer les conséquences.

Il n’est pas acceptable que ce vide juridique sans objet continue de permettre la propagande de ceux qui récusent la République européenne.

Avec nos souhaits et notre confiance, veuillez agréer, Monsieur le président de la République, l’expression de notre respectueuse considération.

François Mennerat Expert européen et vice-président de l’Union des Fédéralistes Européens

Chloé Fabre  Présidente des Jeunes Européens – France

Arthur Colin  Juriste et vice-président de Sauvons l’Europe

Fabien Chevalier Président de Sauvons l’Europe

Texte initialement publié sur le Huffington Post, le 11 mai 2015

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
  • Henri Tanson

    Mais que viennent faire ces propos sur le FN? Laissez-le où il est, de grâce. Il ne représente que 13 à 14 % de Français…
    Vous jouez le jeu de ceux qui veulent diaboliser l’idée que l’on ne peut pas raisonnablement être critique sur cette construction européenne sans adhérer aux thèses d’un parti extrémiste? Oups… Et vous vous y mettez à plusieurs?
    Je m’en amuse…
    De plus, vos propos ne sont que propagande…
    C’est fatigant.
    Une remarque amusante: vous accordez encore de l’importance à un président de la République française alors que cette Union européenne lui enlève l’essentiel de ses pouvoirs et qu’il ne représente plus rien !

    • GONTIER Georges

      Une remarque amusante: vous accordez encore de l’importance à un président de la République française alors que cette Union européenne lui enlève l’essentiel de ses pouvoirs et qu’il ne représente plus rien !

      Que je suis bien d’accord sur ce qui me parait être une évidence absolue

  • Nicolas V

    Bonjour Henri Tanson. Il est sûr que ce Pde R ne nous représente pas. De plus, il a fait de notre pays uns sous-préfecture de l’UE et de l’Otan et nous vend au Qatar et à l’Arabie saoudite. Je ne vois pas l’intérêt de s’adresser à un sous-préfet et ne soyons pas naïfs, le contenu de cette missive ressemble furieusement à la feuille de route des commanditaires du sous-préfet , vous le rappelez à ses devoirs ? Il vous a demandé de l’aide ?

  • Philippe44

    Bravo, une action devient indispensable.
    Sans l’Europe nous périssons, sans l’Europe il y a risque de guerre, sans l’Europe nous ne pouvons plus compter autant sur l’aide et entraide des pays qui nous entourent, sans l’Europe nous nous isolons, sans l’Europe nous nous isolerons et le déclin sera progressivement le résultat, sans l’Europe … je n’ose y penser, ce sera l’exclusion, de l’extrême, sans l’Europe ce sera raviver l’esprit des années quarante, … Vive l’Europe, mais … à condition que nous travaillions plus ensemble et d’arrêter les lobbies financiers, … mais avec une politique financière saine !

    • Henri Tanson

      « Sans l’Europe nous périssons »? Ah bon…
      « Sans l’Europe, nous ne pouvons plus compter autant sur l’aide des pays qui nous entourent »? Ah bon…
      L’Europe, sûrement, mais pas l’Union Européenne, construction artificielle dictatoriale ultra-libérale…
      « Arrêter les lobbies financiers »? Mais bien sûr. Et comment?
      Même pas capables de réglementer l’activité des banques…
      Même pas capables de considérer que le lobbying financier à Bruxelles est répréhensible et inacceptable: l’UE considère que c’est normal d’être sous la pression des intérêts financiers… Alors qu’elle trouve insupportable que les peuples puissent s’exprimer: le rejet du TTIP TAFTA…
      Non, pas l’UE, merci. Lucide ! 😉

    • JP Richert

      Nous devons absolument sauver l’Europe, car sans elle nous risquons le déclin immédiat et sans doute également le retour des revendications territoriales.

      • Henri Tanson

        Ce n’est pas l’Europe qui fait la paix, mais le contraire… Ce n’est pas moi qui le dit.
        Lisez-donc ce court article du Monde diplomatique…
        http://www.monde-diplomatique.fr/mav/129/ROBERT/49143
        L’économiste Sapir, sur son blog, considère que ce genre d’affirmations est une insulte à l’intelligence…
        Quand on répète sans y avoir jamais réfléchi, des phrases apprises par cœur, participe-t-on à la propagande ambiante? À l’abrutissement des peuples? Pourquoi faut-il sortir des phrases toutes faites pour essayer de convaincre les incrédules?
        En quoi la construction européenne participe-t-elle a une soi-disant paix européenne? Quels seraient ses moyens d’action? De plus, la guerre des Balkans…., c’est bien en Europe, non?
        À quoi peut bien servir l’ONU? À quoi peuvent bien servir tous ces armements monstrueux accumulés de chaque côté? Et même en France? L’OTAN?
        À rien! C’est l’Europe qui fait la paix… Une simple croyance. L’UE serait donc une religion? Surtout ne jamais remettre en question le dogme. Et rejeter vivement quiconque oserait immiscer le doute….
        Ben tiens!

      • Marco poulo

        Pourquoi devrions-nous sauver l’Europe ?
        La constitution européenne à juste titre rejetée par les français et les hollandais a été ratifiée par Sarkozy en 2008 qui a piétiné la démocratie tout comme Hollande l’a fait sur d’autres thèmes.

        Pourquoi l’a-t-on rejetée : le peuple n’y comprenait rien et s’est méfié avec raison.

        Pourquoi sur le fond avons nous eu raison de la rejeter ?

        Parce que l’art. 63 du TFUE (traité de fonctionnement de l’UE) libéralise les mouvements de capitaux à l’extérieur de l’UE, ce que voulaient les grands actionnaires des banques et les grands financiers. Cette libéralisation a entrainé la délocalisation et la fermeture de nos usines à un niveau sans précédent.

        Parce que l’art. 123 du TFUE interdit aux banques centrales d’émettre la monnaie et les oblige à passer par les banques privées qui se sont ainsi arrogé un droit de ponction de 3 à 4% sur l’ensemble de la masse monétaire, c’est là que partent nos points de PIB de croissance que nous ne voyons jamais malgré les sacrifices sans fin. Cette dîme qui n’a aucune contre partie est payée par les crétins comme vous et moi par l’intermédiaire de nos taxes et impôts. Elle endette la France et a obligé les pays les plus faibles tel la Grèce à la ruine l’amenant à vendre son patrimoine national.

        Parce qu’une politique économique commune n’est pas possible du fait de des structures économiques fort différentes : la démographie, les classes d’âge, la compétence des entreprises, tout ceci diffère très largement entre l’Allemagne et la Grèce. Si la priorité est donnée au capital, on affame les grecs. Si la priorité est donnée au travail et donc à l’inflation en fixant les salaires sur l’inflation, alors on ruine les rentiers allemands.

        L’Europe à 27 c’est une copropriété à 27 mais avec un syndic inattendu puisque ce sont les Etats-Unis (faut comprendre les financiers américains, la trilatérale, Bidelberg etc) qui se sont arrogé ce rôle en prenant le contrôle des commissaires européens par la corruption. Et puis le piège s’est refermé car il est impossible de changer de syndic sans l’unanimité, inatteignable car les pays de l’Est veulent absolument rester dans l’OTAN pour se protéger de la Russie, ce qui n’est pas notre cas.

        Cette Europe-là il faut donc l’abroger. Quand il y a trop de fruits pourris dans un panier on le jette et on en cueille de nouveaux, les richesses sont là et nous attendent.

        Dans l’immédiat, il n’y a qu’une chose à faire : sortir de l’Europe, supprimer notre dette comme le Général de Gaulle y était parvenu en 1969, réindustrialiser le pays car nous avons les qualifications, l’implication et le savoir-faire, contrôler nos frontières, rétablir l’Etat dans son rôle séculier, refonder notre monnaie, sortir de l’OTAN pour ne plus soutenir les guerres du pétrole qui nous ruinent, qui pillent les terres et les trésors nationaux : les 21 tonnes d’or de l’Ukraine et les 144 tonnes d’or de la Lybie. L’Europe c’est la guerre au profit des banques et des compagnies pétrolières mais payées par les pays de l’UE. Que se passe-t-il en Syrie ? Ouvrez les yeux : l’OTAN y crée le chaos pour y faire passer un gazoduc entre le Qatar et la Turquie, et accessoirement génère une migration sans précédent pour créer également le chaos en Europe, afin d’y prendre la main.

        Ne voyez-vous pas ce que tente de faire Hollande ? Changer la constitution en pleine période de crise. C’est hallucinant !!!

        Encaissez votre chèque d’euro-atlantiste pour votre job de propagande, mais dans l’isoloir pour les régionales : votez pour l’UPR (upr.fr) car il n’y a que cette alternative contre la dictature qui se profile.

        Notre avenir n’est pas dans cette Europe qui ne nous a apporté que souffrance et ruine, mais il est au sud de la méditerranée où un continent nous attend les bras ouverts pour y faire bondir des taux de croissance déjà prometteurs. Comme le disait feu Omar Bongo l’Afrique sans la France c’est une voiture sans chauffeur et la France sans l’Afrique c’est une voiture sans carburant. Ceci est toujours d’actualité, et par le vide laissé, la Chine est en train de prendre notre place, mais en y ruinant les africains.
        A bon entendeur salut !

  • Aimé Rouquette

    déclaration n° 52 annexée au Traité de Lisbonne qui reconnaît officiellement les symboles de l’unité européenne: le drapeau bleu étoilé, l’Ode à la Joie, la devise ‘Unie dans la diversité’ et la journée commémorative annuelle du 9 mai.

    Décréter le 9 mai comme étant jour férié, à la place du 8 mai.

  • Je ne suis pas fn et je suis contre cette europe de merde.Avec un DE GAULLE jamais il n’y une europe pareille.Lui aimait la FRANCE.L’europe: Pensée Unique
    Totalitaire Européenne.(pute).

  • Green-sky

    Voir des commentaires disant que l’Union européenne est une dictature et une pensée unique.
    Être en Russie, se dire qu’ici les mots dictature et pensée unique ont un sens. Se dire que eux qui les utilisent contre l’Union européenne sont bien contents de pouvoir exprimer leur opinion sans rien craindre, dans le confort de leur quotidien où ils jouissent de la liberté de dire qu’ils ne sont pas d’accord.
    Voilà mon quotidien ce matin. L’union européenne doit bien être la seule dictature au monde qui n’a ni police, ni armée!

    • Henri Tanson

      Monsieur Ciel vert (!)
      Ce n’est pas parce que l’on peut exprimer ici son opinion que ça prouverait qu’on peut l’exprimer partout…
      Les médias nationaux refusent leur accès à des partis qui s’opposent avec arguments à l’appui, à cette construction européenne; de façon républicaine, respectant plus que les autres les textes juridiques fondateurs (Constitution française).
      Mais de cela, vous n’en avez aucune idée.
      Par exemple, l’UPR qui est un parti très important grâce à internet et au bouche à oreille n’a jamais accès aux médias… Il a la mauvaise idée d’évoquer l’idée que l’on puisse sortir de l’UE, tranquillement.
      Je suis interdit de commentaires sur l’express.fr qui m’accuse de propagande ou prosélytisme…! Alors que je ne faisais qu’émettre des propos simplement critiques…
      Vous pensez que la majorité des Russes qui réélisent Poutine avec de gros scores sont conscients qu’ils vivent en dictature?
      Si vous partager la pensée dominante, si rien de ce qui vous est imposé ne vous dérange, si la perte de démocratie n’est pas votre problème, vous n’aurez jamais conscience que cette Union est en pleine dérive dictatoriale.
      Continuez à ne surtout pas chercher à sortir du rang, à ne pas penser différent, à ne surtout pas bouger et vous n’aurez pas conscience de vos chaînes (Rosa Luxemburg). Pourtant…
      Avez-vous entendu une seule fois à la télé, parler et débattre de l’article 50 du Traité de l’Union européenne (TUE) et de la possibilité de chaque pays de l’appliquer dans le cadre de l’UE ?
      Non? Pourquoi… Même à l’occasion, de la campagne des européennes, pas un mot… Toutes les idées étaient-elles représentées dans les médias?…
      Le FN monopolise l’idée que l’on peut critiquer l’UE mais n’a jamais proposé d’en sortir et n’en a jamais débattu avec qui que ce soit.
      Il n’y aurait donc personne en France qui analyserait sagement la situation et qui voudrait débattre du fond, sans idéologie? Oh…
      L’UPR, le MPEP, le POI, le PRCF: quatre partis dont vous n’avez jamais, bien sûr, entendu parlé, qui se positionnent en dehors de la… pensée unique !
      Le jour où ils auront accès aux médias à l’égal des autres partis politiques, je serai rassuré…
      En attendant: dictature! Désolé.
      L’UPR se compare à l’opposition en Corée du Nord: accès aux médias? 0 heure, 0 minute, 0 seconde…
      L’UE se régale de rallier à sa cause tous les rêveurs de bonne volonté, un peu aveugles sur les bords!
      Mais je vous aime quand même…!

  • Paul Durand

    Sachez d’abord que je suis en parfait accord avec le texte de Phillippe 44. Permettez moi ensuite un suggestion:
    Parmi les multiples initiatives que pourraient prendre les européens pour réduire le flux des migrants le cadastrage des terres africaines et malgaches permettrait de lutter efficacement contre les accapareurs-affameurs.
    Accessoirement le projet fournirait des emplois aux jeunes européens et des occasions de nouer des relations plus fraternelles que celle que nous offrons aux migrants…
    Qui se souvient que le cadastre, en France et en Europe, fut la dernière et la plus durable des réformes de la Révolution Française? Une des réussites de Napoléon!…

  • Raymond Godefroy

    je ne m’étendrai pas sur les commentaires des nostalgiques du passé qui croient encore que la France seule peut défendre nos valeurs
    seule l’Europe peut le faire, imparfaitement bien sur mais ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain !

    je me réjouis qu’il y ait des commentaires positifs

    je trouve excellente l’idée de mettre le drapeau européen à égalité avec le drapeau français sur les bâtiments publics

    pourquoi ne pas lancer une pétition pour donner plus de force à cette idée ?

  • Bonte Raphaël

    Bravo pour cette initiative.

    Les raisons de construire l’Europe en 2015 restent fondamentalement les mêmes qu’en 1945.
    La paix, la démocratie ne sont pas acquises, mais toujours à construire.
    Aujourd’hui, l’Europe a aussi grand besoin d’une société civile européenne, pour porter une Europe politique. Face aux lobbies financiers et autres, face aux égoïsmes nationaux, face au découragement si répandu, cette Europe politique doit demain être la base d’une politique progressiste pour l’accueil des migrants, la défense commune, la promotion des droits de l’homme, l’accompagnement des personnes détenues, un socle social commun, une fiscalité des entreprises au service du bien commun, la promotion de la diversité dans la culture, l’audiovisuel, Internet…

    Oui au drapeau européen au même niveau que le drapeau français, oui sur ce sujet à une lettre au président de la République et oui aussi à l’idée de pétition proposée par Raymond Godefroy.

    Je suggère aussi que l’Hymne à la Joie soit considéré au même niveau que la Marseillaise.

    • Marco poulo

      La propagande à propos des bienfaits de la construction européenne en particulier contre les guerres européennes est désormais éculée et bien comprise par de plus en plus d’allemands, de français, d’anglais etc…. Faut-il le répéter : la France ne craint rien de personne grâce à la dissuasion nucléaire et rien d’autre. Et c’est grâce au Général de Gaulle que nous l’avons acquise avec la bienveillance de Kennedy, et certainement pas à Jean Monnet, Robert Schuman et les autres collabos de leur espèce qui se sont évertués leur vie durant à saper la souveraineté de la France et des autres Etats européens, avec le plus grand mépris de la liberté des peuples à disposer d’eux mêmes. Même l’URSS ne serait pas risquée à nous envahir car alors Moscou sautait.
      Cela a commencé avec le serpent monétaire, « la convergence économique » avant la convergence politique, dont la loi de 3.01.73 (il n’y avait quasiment personne au parlement !) et tous les autres stratagèmes destinés à livrer à une puissance étrangère le contrôle du sang de notre nation, c’est à dire sa monnaie.
      Désormais ce sont les multinationales et disons leurs disons leurs grands actionnaires, qui contrôlent Washington qui ont pris le contrôle de l’Union Européenne, à telle enseigne qu’un de leur plus grand projet est la mise en place du traité transatlantique, qu’aucun peuple d’Europe n’a demandé, d’ailleurs un sondage en Allemagne a montré que ce projet était rejeté par la population à 90%. Cette Europe-là n’est pas celle des peuples, mais celles des multinationales et des banques qui avancent masquées derrière une technocratie qui a progressivement accaparé par la ruse le pouvoir de réglementer depuis de longues années : la méthode des petits pats chère à nos deux collabos dont je n’ai que trop de fois cité les noms.
      Cette Europe-là permet à une technostructure incluant la BCE d’être « indépendante » surtout de la volonté des peuples, et d’émettre une quantité de monnaie démesurée à très faible taux (1000 milliards d’euros par an !!!) qui va dans la poche des banquiers afin qu’ils parient sur les produits dérivés au lieu de les injecter dans l’économie réelle. D’ailleurs, au nom de quoi avons-nous laissé financer la totalité de la masse monétaire par des banques privées alors que ce sont les Etats qui en sont toujours responsables et donnent le droit à une monnaie d’exister ? Si ce n’est par la complicité de cette technostructure européenne qui y trouve son compte en vidant les poches du peuple pour remplir celles des banques privées et en prélevant leur dîme au passage. Je rêve éveillé dans le monde de Kafka.
      Cette Europe nous entraine dans des guerres qui ne sont pas les nôtres en Lybie, en Ukraine et ils ont tenté en Syrie. Des guerres du pétrole contre lesquelles nous nous serions élevés du temps du Général de Gaulle au nom de la grande et longue fraternité que nous avions nouée avec l’Iran, l’Egypte, l’Irak, la Syrie, le peuple palestinien et tant d’autres. L’OTAN nous dicte de rompre avec ces amitiés des peuples, poussée par les mêmes multinationales pour construire un gazoduc entre le Qatar et la Turquie, et a choisi de créer le chaos en Syrie afin d’y avoir les coudées franches, quand ce n’est pas pour piller les trésors nationaux tels que les 144 tonnes d’or de la Lybie ou les 21 tonnes d’or de l’Ukraine.
      Désolé, mais seul les collabos peuvent souscrire à une telle Europe, car ils y trouvent leur compte financièrement et ont mis un mouchoir sur leur honneur depuis bien longtemps. Heureusement la conscience et l’information gagne le peuple qui a un instinct de survie collectif bien plus fort que vous ne l’imaginez. Il n’y a pas besoin d’être grand devin pour deviner qu’on est à l’aube d’une grande confrontation, de l’épreuve de vérité. Vous êtes prêts ? Moi je le suis.

      • Sauvons l’Europe

        Je passe sur le couplet habituel « nous sommes dirigés par les multinationales » qui n’est ni plus ni moins vrai aujourd’hui qu’il y a 100 ans.
        Sur le moyen-orient, en revanche c’est n’importe quoi. La Lybie et la Syrie n’ont pas été déstabilisés de l’extérieur, mais par une vague révolutionnaire. Leurs peuples se sont soulevés, ce que tout le monde semble oublier.

  • PON

    L’Europe n’est pas une république, Elle comprend plusieurs monarchies.

    Ce qui nous rassemble en Europe n’est pas la république mais la démocratie car ces monarchies ont souvent un système et un comportement plus démocratiques que celui de la république française.

  • Une UE mortifère et moribonde veut apposer un drapeau par la force en appelant (exigeant) la soumission d’un sous-préfet nommé hollande, accessoirement président de la sous-Préfecture sus-nommée.
    On se marre …
    Les USA avaient le plan un seul état US/UE, d’où ces histoires de fédéralisme de l’UE.
    Devant la grogne des peuples de l’UE, opposés à leurs dirigeants corrompus, ils demandent juste signature du TTIP (Tafta) qu’Hollande voulait accélérer en février dernier (feuille de route, cochon qui s’en dédit) dt c’est point barre) a nous de bouger.
    Quant à la  » politique étrangère de la France’´, Kerry a envoyé un démenti sanglant et a l’UE et à hollande sur le sujet russe/Ukraine/Crimée . Vous défendez l’indéfendable , comme le sous- préfet hollande car vous n’êtes même pas des seconds couteaux . Dites-vous que le maître ne prévient pas son valet d’un changement de tailleur.

  • henri SARZIER

    je suis d’accord à 100% avec le commentaire de Philippe 44 . Je l’aurai rédigé avec les mêmes mots s’il ne m’avait pas précédé .Il reflète exactement mon point de vue.
    Je suis complètement scandalisé par les propos à répétitions de certains.
    C’est une véritable honte : oublier que c’est grâce à l’UE que nous ne connaissons plus la guerre entre européens depuis 1945 SOIT 70 ANS.
    Ces textes sont tellement insupportables que je préfère ne pas répondre
    plus longuement.

    • Kamfrenchie

      Dire que l’UE a apporté la paix est faux, et il n’y a nulle preuve pour soutenir cette thèse. Il y a eu la paix grâce à la dissuasion nucléaire. Vous pensez que c’est l’UE qui a empêché le guerre lors du blocus de berlin ? lors de la crise de Cuba ? Allons, essayez d’apporter des preuves.

  • Jourdon

    « Un premier acte fort serait d’associer la République française à la déclaration n° 52 annexée au Traité de Lisbonne qui reconnaît officiellement les symboles de l’unité européenne: le drapeau bleu étoilé, l’Ode à la Joie, la devise ‘Unie dans la diversité’ et la journée commémorative annuelle du 9 mai. »
    En y réfléchissant, d’ailleurs, je ne vois pas ce qui dans au moins trois exemples sur quatre pourrait poser autant de problème.
    Le drapeau avec douze étoiles symbole d’équilibre OK; l’Ode à la Joie qui montre comment un grand compositeur du XIX siècle originaire de Rhénanie, Ludwig VAN BEETHOVEN, pouvait être enthousiasmé par l’Europe au point de créer dans une Symphonie classique mais reflétant toujours sa passion impétueuse, ce final baroque d’un morceau chanté, justement à la fin de la 9ème Symphonie qui souligne que le chiffre 9 s’accorde harmonieusement avec le chiffre 12 …
    On aurait pu choisir pour symbole me semble-t-il une œuvre de Mahler qui fait le lien à la fois entre la fin de la période classico-romantique et le début des révolutions musicales du siècle dernier ( Ecole de Vienne, etc. ) et entre l’Europe de l’Ouest et l’Europe de l’Est, mais en choisissant l’œuvre de Beethoven on met en avant la passion au fond de l’âme européenne, passion qui existe mais qui souvent semble sommeiller et que nos Dirigeants ont maintenant pour mission de réveiller d’une façon qui devrait revêtir toujours plus un caractère éducatif.
    Le 9 Mai suivant le 8 Mai rappelle tristement ce thème, tel une sonate…
    En fait, mon intuition est que « Unie dans la diversité » ( un beau symbole de l’Europe, sublime symbole sur un Continent où tous les pays se sont inspirés de la Révolution française mais souvent pour développer leur Vivre Ensemble dont nous devrions aussi bien sûr nous inspirer ) est le point qui semble effrayer un peu parfois… parce que notre tradition se veut égalisatrice – même si la réalité sociale est toujours plus riche et complexe … – surtout parce que notre histoire nationale fut plus que la moyenne adossée à des tourmentes et des convulsions , historiques et politiques …

    Mais je pense que la lettre ici montrée est très bien; car sinon le FN aurait beau jeu de capitaliser sur l’ambiguïté…

    • @Jourdon, j’adhère . Et ce drapeau étoiles jaunes me fait penser furieusement aux temps bénis pour certains du nazisme. Oh ! Douce période pour la communauté charbon/acier. L’1 des dirigeants de l’UE, s’illustra d’ailleurs dans un mouvement neo-nazi en 1993. Non ? Le cercle est bouclé. Que redire à de si belles références ? Alors, tout comme vous, j’adhère . Vous m’avez fait rire, bonne journée à vous. Cordialement

      • Raymond Godefroy

        je ne souhaite participer à cette diatribe mais quand même assimiler les étoiles du drapeau européen aux étoiles « juif » nazies, il faut le faire.
        Tout est permis quand on sort d’un examen intelligent pour tomber dans la polémique partisane
        Raymond Godefroy

        • Henri Tanson

          Je ne souhaite pas non plus participer à cette polémique.
          Quoique l’on pense de la Construction européenne on peut s’étonner que des communicants aient recyclé des étoiles jaunes de triste mémoire pour en faire un symbole de l’Europe… La guerre n’était pas si loin que cela qu’ils aient oublié…? Ils avaient quand même d’autres choix possibles: une belle colombe de la paix ou autre aurait fait l’affaire. Ils auraient oublié aussi qu’Hitler voulait la faire, cette Grande Europe, d’une autre façon certes, mais avec le même but?
          Étonnant aussi que le premier président de cette communauté ait été choisi parmi les anciens nazis, proches du dictateur? Un Allemand, en plus, (recyclé pendant quelques années chaudes aux USA avant de revenir avec une toute nouvelle virginité…) alors qu’ils étaient les battus de l’Histoire et auraient dû se faire petits, petits… Pas rancuniers ces Européens, gentils, même… À l’époque, Six, dont l’Italie et l’Allemagne.
          Pas clair tout ça. Un départ chaotique en ces temps troublés.
          Heureusement que tout va bien maintenant; quoique, si on demandait leur avis à JY Le Drian et Lolo Fabius qui ont à leur actif quelques commémorations douteuses dans certains pays de l’Union…
          Estonie, Hongrie, et au-delà, l’Ukraine.. Etc.

  • gerard vernier

    Très intéressant, ce « énième » commentaire signé de l’énigmatique Nicolas V (dont j’espère que le toutou est toujours en bonne santé) ! Intéressant , parce que j’avais moi-même évoqué, dans le sillage de la chronique du 9 mai (« Usurpateurs ») les douze « étoiles jaunes » (et non « d’or ») du drapeau européen. La nuance est que je vois dans ce symbole qui se rapporte à une période sombre de l’Histoire la cible de ceux qui, aujourd’hui, avec force désinformation, s’acharnent à dénigrer la construction européenne. Le combat des europhiles d’inspiration « radio Londres » contre les europhobes de style « radio Paris » (« radio Paris ment »…) appelle décidément une « veille démocratique » de tous les instants pour, comme y convie le titre de l’article du jour, défendre un certain nombre de valeurs.

    • Raymond Godefroy

      merci Gérard

    • Henri Tanson

      « On aura beau argumenter, on ne fera jamais boire un âne qui n’a pas soif »… Citation que vous appréciez.
      Dommage, Gérard Vernier, ce manque viscéral de curiosité. Et cette capacité à manier la langue de bois tout en balançant quelques grossièretés allusives…
      Toutou, désinformation, s’acharnent à dénigrer, radio Paris ment, veille démocratique (!)
      Dans peu de temps, quand cette construction européenne sera enfin vue enfin comme ce qu’elle est, un peu comme la période de l’occupation avec le maréchal, elle disparaîtra, plus ou moins violemment. Peut-être que ceux qui la soutenaient sans se poser les vraies bonnes questions, seront vus de travers? Peut-être auront-ils à rendre des comptes suivant leur niveau de responsabilités? Tous ne pourront pas être considérés comme de simples rêveurs abusés.
      Plus je regarde l’Histoire, mieux je comprends le présent; il n’est même pas besoin de regarder très loin en arrière.
      Puisse cette expérience malheureuse nous servir enfin de leçon, pour des générations.

    • Henri Tanson

      Je ne vois pas mon commentaire aux propos de M. Godefroy? Oserais-je le recoller?… Oui.
      Je ne souhaite pas non plus participer à cette polémique.
      Quoi que l’on pense de la Construction européenne on peut s’étonner que des communicants aient recyclé des étoiles jaunes de triste mémoire pour en faire un symbole de l’Europe… La guerre n’était pas si loin que cela qu’ils aient oublié…? Ils avaient quand même d’autres choix possibles: une belle colombe de la paix ou autre aurait fait l’affaire. Ils auraient oublié aussi qu’Hitler voulait la faire, cette Grande Europe, d’une autre façon certes, mais avec le même but?
      Étonnant aussi que le premier président de cette communauté ait été choisi parmi les anciens nazis, proches du dictateur? Un Allemand, en plus, (recyclé pendant quelques années chaudes aux USA avant de revenir avec une toute nouvelle virginité…) alors qu’ils étaient les battus de l’Histoire et auraient dû se faire petits, petits… Pas rancuniers ces Européens, gentils, même… À l’époque, Six, dont l’Italie et l’Allemagne.
      Pas clair tout ça. Un départ chaotique en ces temps troublés.
      Heureusement que tout va bien maintenant; quoique, si on demandait leur avis à JY Le Drian et Lolo Fabius qui ont à leur actif quelques commémorations douteuses dans certains pays de l’Union…
      Estonie, Hongrie, et au-delà, l’Ukraine.. Etc.

  • Un peu différent, cher Gérard Vernier , c’est plutôt : le gouvernement ment, le gouvernement ment , le gouvernement est allemand …
    Vous aviez oublié la suite du refrain ? Ach so ! Bonne soirée

  • gerard vernier

    Comme Guy Béart reste dune brûlant actualité ! On peut en effet transposer le leitmotiv d’une de ses chansons: « L’europhile a dit la vérité. Il doit être exécuté ! »

    • Henri Tanson

      Euh, en ce moment, ce sont plutôt ceux qui osent s’opposer à l’UE et qui la critiquent de façon objective, qui sont exécutés….
      Vous m’étonnerez toujours, Monsieur Vernier.

      • Raymond Godefroy

        je suis impressionné par l' »objectivité » des arguments des détracteurs de l’Europe

        la majorité, elle, reste silencieuse

        • Henri Tanson

          Ils ont essayé de nous enterrer, ils ne savaient pas que nous étions des graines. Proverbe mexicain.
          La prochaine fois, je vous raconterai une histoire d’âne.

          • Raymond Godefroy

            merci Henri

    • merci Gérard:
      merci Bernard…
      et merci Arsène LUPIN!

      il y a juste quelque chose dont je souhaiterais – non sans votre permission – m’assurer:
      je reçois les avis de commentaires nouveaux sur ce Post à mon adresse internet,
      de cette façon je peux savoir à qui le nouveau commentaire s’adresse, et je suis surpris que la phrase célèbre de Guy BEART semblait m’être adressée personnellement!

      est-ce le cas?
      si oui pour quoi??
      ( si vous ne vous sentez pas concerné , inutile de répondre )
      et Salut à Nicolas V et surtout à son chien … la pauvre bête!!!

      ( si vous ne vous sentez pas concerné , inutile de répondre … ]
      ( peut-être que tous les nouveaux commentaires qui ne sont pas des réponses à des commentaires précédents seraient adressés par les gardiens de ce BLOG aux personnes qui auraient demandé à ce qu’on les leur envoie comme si ils leur avaient été adressés personnellement )

      sait-on jamais sait-on jamais …

  • gerard vernier

    Je comprends votre désarroi: la vérité désarçonne toujours un peu…

  • Henri Tanson

    La petite fable de l’âne au fond du puits.

    La légende de l’âne et du puits

    Un jour , l’âne d’un fermier est tombé dans un puits. L’animal gémissait pitoyablement pendant des heures et le fermier se demandait quoi faire.
    Finalement, il a décidé que l’animal était vieux et le puits devait disparaître. De toute façon, ce n’était pas rentable pour lui de récupérer l’âne.
    Il a invité tous ses voisins à venir l’aider. Ils ont tous saisi une pelle et ont commencé à boucher le puits.
    Au début, l’âne a réalisé ce qui se produisait et se mit à crier terriblement. Puis, à la stupéfaction de chacun, il s’est tu.
    Quelques pelletées plus tard, le fermier a finalement regardé dans le fond du puits et a été étonné de ce qu’il a vu.
    Avec chaque pelletée de terre qui tombait sur lui l’âne faisait quelque chose de stupéfiant : il se secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus.
    Bientôt, chacun a été stupéfié que l’âne soit hors du puits et se mit à trotter !

    Notre puits, c’est l’UE. L’âne c’est celui qui dérange, dont on ne veut pas. Et puis, c’est plus simple de le sacrifier que de faire l’effort de le sauver… Ce fameux côté irréversible de la construction européenne dont on retrouve l’essence dans la fameuse déclaration Schuman. Relisez-là avec une grosse loupe, écrite sur vos chèques bancaires.
    Les pelletées de terre ce sont toutes vos agressions, injures, caricatures, mensonges, calomnies, désertions. Tout ce qui donne la force de continuer pour enfin sortir du trou.
    N’arrêtez pas. Je suis fier d’être l’âne au fond du puits, et je commence à vous voir…

  • Bonjour Henri Tanson. Les chiens aboient, la caravane passe. Ces gens sentent que c’est terminé, juste des petits combats d’arrière-garde. Oh ! Ils iront jusqu’à tuer, ils le font déjà en Ukraine, en Syrie, en Irak, en Afrique, ils tueront dans nos populations en Europe, ils se serviront de la loi Renseignement, ils ont l’habitude, chez eux, on passe de la Stasi au neo-nazisme et à la CIA comme un rien, mais les ânes pointent la tête hors du puits, ils le savent. Ils savent, leurs Maîtres ont prévenu, que leurs jours sont comptés. Le Maître veut juste Tafta signé, après , ils sont out. Bien cordialement.
    A ceux qui disent que grâce à l’Europe, nous avons vécu 70 ans de paix. Vous voulez dire, je pense, que l’Allemagne n’a pas fait de guerre contre un peuple européen depuis 70 ans, je pense. Mais l’Allemagne n’a pas besoin d’armée pour ça (quoique les USA soient en train de la réarmer) elle a l’€. Je dis cela parce que tous ceux qui tenaient ce discours, à question « qui contre qui ? » ont fini par répondre « l’Allemagne ». Dans leur esprit, il n’y avait pas d’autre peuple belliqueux en recherche de suprématie. Je ne parle pas des satellites inféodes à l’Otan et qui n’ont rien à faire dans une Europe civilisée : Lettonie, Lithuanie (que des modèles de démocratie) Pologne etc …donc, vous parliez bien de l’Allemagne .

  • gregory

    l’ ue une véritable usine a gaz . allez voir les conférence de l ‘ upr comme Les illusions économiques de l’Union européenne – Conférence de Charles Henri-Gallois UPR

  • @Grégory. J’ai visionné la vidéo d’Asselineau sur la création de l’UE remise dans son contexte historique, l’Amgot et le reste.
    A diffuser au maximum
    Bon dimanche

    • Raymond Godefroy

      où peut on voir cette video ?

  • @Raymond Godefroi

    http://search.yahoo.com/search?rewrite=72&.tsrc=apple&first=1&p=francois+asselineau+/videos&pintl=fr&pcarrier=F+SFR&pmcc=208&pmnc=10&fr=onesearchnew&tsrc=apple

    La voici

  • Cherchez la vidéo : qui gouverne vraiment la France

  • Eurominority

    L’Europe représente aujourd’hui bien plus la liberté, la démocratie, le vivre ensemble que les institutions nationales. L’Europe des régions est LA solution pour qu’enfin chacun puisse vivre son identité locale et européenne.

    • Marcopoulo

      Oui, les eurorégions c’est LA SOLUTION DE LA SOUMISSION ABSOLUE AUX PREDATEURS INTERNATIONAUX.
      Grâce à l’article l’art. 63 du TFUE (traité de fonctionnement de l’UE) qui libéralise les mouvements de capitaux à l’extérieur de l’UE, voilà ce qui arrive : https://youtu.be/pjULdLxdZeg bonne lecture.
      Et c’est vous qui en payez les pots cassés avec vos impôts, avec les chômeurs dont faut s’occuper dans la famille etc…
      Merci l’Europe !

x

A lire aussi

Invitation – 60 ans du Traité de Rome : Marche pour l’Europe

Nous avons le plaisir de vous inviter à la prochaine manifestation de ...