Accueil » Actualités » Pour la démocratie et l’Etat de droit, contre le totalitarisme en Turquie !

Pour la démocratie et l’Etat de droit, contre le totalitarisme en Turquie !

Ce qui est mis en actes, avec brutalité et permissivité, c’est la tentative de mise en place d’un système totalitaire, fruit de l’islamisme et du nationalisme. La guerre, menée par l’Etat contre le mouvement kurde, est tout à la fois une cause, une conséquence et une condition du déploiement de cette tentative de mise en place.

 

Ce projet totalitaire n’est pas né du coup d’Etat manqué du 15 juillet. Il l’a précédé et l’utilise comme prétexte pour justifier l’accroissement de la tyrannie et de l’oppression. Il ne pourrait se déployer comme il le fait depuis plusieurs années sans la faiblesse de l’opposition de nombreux pays, et le soutien ferme de certains autres.

Notamment, les pays européens restent trop silencieux, afin de ne pas fragiliser les accords, nourris d’un nauséabond rejet de réfugiés qui fuient la misère, la guerre et la mort, qu’ils ont conclu avec Ankara. Pourtant, l’Europe devrait réaliser que la Turquie a intérêt à ce que les réfugiés restent en masse à l’est du pays, et sa dépendance sur la question a drastiquement diminué.

Pour diverses raisons, les grandes puissances ménagent ou font alliance avec un Etat qui est pourtant négationniste et responsable de troubles et de violences de masse.

Erdogan peut ainsi déployer une répression féroce en toute permissivité.

 

C’est parce qu’ils représentent une résistance pacifique à la tentation totalitaire, parce qu’ils sont ceux qui font vivre la démocratie, parce qu’ils se battent pour le respect de l’Etat de droit, que les défenseurs des droits humains sont attaqués en Turquie. Les abattre, comme certains l’ont déjà été au sens propre, ce serait détruire ce qui empêche au système totalitaire voulu par le pouvoir actuel de se déployer totalement. Les soutenir, c’est apporter protection aux populations cibles de la violence de l’Etat. C’est faire vivre en actes une solidarité internationale et un combat universel pour la démocratie.

 

C’est pourquoi nous exigeons de l’Etat turc, et que les Etats d’Europe et d’au-delà fassent pression sur lui afin d’obtenir :

  • La fin des violences de masse, en particulier l’arrêt de la guerre menée contre le mouvement kurde, et la reprise immédiate du processus de paix par toutes les parties.
  • La libération immédiate de tous les militants, journalistes, dirigeants politiques, universitaires, enseignants, étudiants, syndicalistes, avocats, magistrats, représentants de minorités,… ; l’arrêt immédiat de toutes les poursuites, illégitimes, de toutes les pressions et menaces à leur encontre, et leur réintégration dans leurs institutions lorsqu’ils ont été licenciés.
  • La réouverture de tous les médias qui ont été fermés ou dont l’Etat a pris le contrôle, et la garantie de leur travail en toute liberté.
  • La suppression de l’Article 301 du code pénal, qui pénalise les atteintes à « l’identité turque » et à l’Etat turc et qui est utilisé pour poursuivre tous les opposants au pouvoir, ainsi que la suppression de toutes les dispositions légales utilisées pour poursuivre les défenseurs des droits humains et de la démocratie.

 Nous appelons les Etats d’Europe et d’au-delà à :

  • Suspendre les négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne.
  • Imposer des sanctions contre la Turquie si elle ne met pas un terme immédiat à la dérive totalitaire qu’elle a enclenchée.
  • Mettre un terme aux accords conclus relatifs aux réfugiés.
  • Apporter un soutien massif à la société civile et aux dirigeants politiques de Turquie mobilisée pour la défense de la démocratie et des droits humains, et à la société civile européenne mobilisée en solidarité avec elle.

 Nous appelons tous les individus à :

  • Soutenir la société civile de Turquie et les dirigeants politiques mobilisés pour défendre la démocratie et les droits humains, notamment en participant à des mobilisations en Turquie.
  • Les inviter en Europe et au-delà pour faire entendre leur voix et les soutenir.

 

 Texte publié le 13 décembre 2016 dans Libération

 

Benjamin Abtan, Président de l’EGAM – Mouvement Antiraciste Européen, Coordinateur du Réseau Elie Wiesel de Parlementaires d’Europe pour la Prévention des Atrocités de masse et des Génocides et la Lutte contre le Négationnisme, Beate and Serge Klarsfeld, Ambassadeurs honoraires et envoyés spéciaux de l’UNESCO pour l’enseignement de l’histoire de l’Holocauste et la prévention du génocide, Présidents des Fils et Filles de Déportés Juifs de France (Allemagne et France), Meral Cildir, Vice-présidente de l’Association turque des droits de l’homme ou IHD (Insan Haklari Dernegi) (Turquie), Ayse Günayse, Activiste à l’Association turque des droits de l’homme ou IHD (Insan Haklari Dernegi) (Turquie), Frank Engel, Député Européen (Luxembourg),

 

Ainsi que de nombreux dirigeants politiques et de la société civile d’Europe et d’ailleurs, y compris 124 Parlementaires de 25 pays et de tendances politiques variées :

 

17 Membres du Parlement Européen :

Beatriz Becerra Basterrechea, Députée Européenne (Espagne), Brando Benifei, Député Européen (Italie), José Inácio Faria, Député Européen (Portugal), Ana Gomes, Députée Européenne (Portugal), Yannick Jadot, Député Européen (France), Jude Kirton-Darling, Députée Européenne (Royaume-Uni), Stelios Kouloglou, Député Européen (Grèce), Merja Kyllonen, Députée Européenne (Finlande), Monica Macovei, Députée Européenne (Roumanie), Costas Mavrides, Député Européen (Chypre), Luigi Morgano, Député Européen (Italie), Soraya Post, Députée Européenne (Suède), Michèle Rivasi, Députée Européenne (France), Bart Staes, Député Européen (Belgique), Julie Ward, Députée Européenne (Royaume-Uni), Gabriele Zimmer, Députée Européenne, Présidente du Groupe GUE/NGL (Allemagne)

 

107 Membres de Parlements nationaux :

Said Abdu, Député (Suède), Laurence Abeille, Député (France), Gerry Adams,Député, Président du Sinn Féin (Irlande), Outi Alanko-Kahiluoto, Députée (Finlande), Michel Amiel, Sénateur (France), Berivan Aslan, Députée (Autriche), David Assouline, Sénateur (France), Angelo Barrile, Député (Suisse), Angelika Bengtsson,Députée (Suède), John Brady, Député (Irlande), Tommy Broughan, Député (Irlande), Jacques Brotchi, Sénateur (Belgique), Pat Buckley, Député (Irlande), Margareta Cederfeld, Députée (Suède), Joan Collins, Députée (Irlande), Gordana Čomić,Députée (Serbie), Joan Comorera Estarellas, Sénateur (Espagne), Rose Conway-Walsh, Sénatrice (Irlande), Seán Crowe, Député (Irlande), Pascale Crozon, Députée (France), David Cullinane, Député (Irlande), Michael Danby, Député (Australie), Loredana De Petris, Sénatrice, Présidente du Groupe SEL au Sénat (Italie), François Desquesnes, Sénateur (Belgique), Máire Devine, Sénatrice (Irlande), Pearse Doherty,Député (Irlande), Cécile Duflot, Députée (France), Dessie Ellis, Députée (Irlande),Marlene Farrugia, Députée (Malte), Laurence Fehlmann Rielle, Députée (Suisse),Hervé Féron, Député (France), Martin Ferris, Député (Irlande), Jonas Fricker,Député (Suisse), Claudia Friedl, Députée (Suisse), Kathleen Funchion, Députée (Irlande), Paul Gavan, Sénateur (Irlande), Dennis Gratz, Député (Bosnie-Herzégovine), Rasmus Hansson, Député (Norvège), Sean Haughey, Député (Irlande), Goran Ješić, Député (Serbie), Amine Kakabaveh, Députée (Suède), Philippe Kaltenbach, Sénateur (France), Heidi Karlsson, Députée (Suède), Hüda Kaya,Députée (Turquie), Martin Kenny, Député (Irlande), Jan Klawiter, Député (Pologne), Helen Konzett Bargetze, Députée (Liechtenstein), Alev Korun, Députée (Autriche),Susanne Kurz, Députée (Autriche), David Lammy, Député (Royaume-Uni), Annika Lillemets, Députée (Suède), Hans Linde, Député (Suède), Pádraig Mac Lochlainn,Sénateur (Irlande), Andre Maestri, Député, Avocat spécialisé dans les droits de l’Homme (Italie), Noël Mamère, Député (France), Rachael Maskell, Députée (Royaume-Uni), Oskar Matute García de Jalón, Député (Espagne), Sandrine Mazetier, Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale (France), Lisa Mazzone, Députée (Suisse), Mary Lou McDonald, Députée, Vice-Présidente du Sinn Féin (Irlande), Finian McGrath, Député (Irlande), Peter Meiwald, Député (Allemagne), Mattea Meyer, Députée (Suisse),Denise Mitchell, Députée (Irlande), Paul Molac, Député (France), Imelda Munster, Députée (Irlande), Carles Mulet García, Sénateur (Espagne), Johan Nissinen, Député (Suède), Philippe Noguès, Député (France), Carol Nolan, Députée (Irlande), Eoin Ó Broin, Député (Irlande), Caoimhghín Ó Caoláin,Député (Irlande), Trevor Ó Clochartaigh, Sénateur (Irlande), Niall Ó Donnghaile,Sénateur (Irlande), Donnchadh Ó Laoghaire, Député (Irlande), Aengus Ó Snodaigh,Député (Irlande), Jonathan O’Brien, Député (Irlande), Louise O’Reilly, Députée (Irlande), Birgitta Ohlsson, Députée (Suède), Bedia Özgökçe Ertan, Députée (Turquie), Liliane Maury Pasquier, Députée (Suisse), Magnus Persson, Député (Suède), Antonio Placido, Député (Italie), Maurice Quinlivan, Député (Irlande), Barbara Romagnan, Députée (France), María del Mar Rominguera Salazar,Sénatrice (Espagne), Jean-Louis Roumégas, Député (France), Ulla Sandbæk,Députée (Danemark), Katia Segers, Députée (Belgique), Gabriel Serville, Député (France), Tommy Sheppard, Député (Royaume-Uni), Jakob Sølvhøj, Député (Danemark), Carlo Sommaruga, Député (Suisse), Søren Søndergaard, Député (Danemark), Finn Sørensen, Député (Danemark), Brian Stanley, Député (Irlande), Marinika Tepić, Députée (Serbie), Marietta Tidei, Députée (Italie), Peadar Tóibín,Député (Irlande), Catherine Troallic, Députée (France), Christoph Vavrik, Député (Autriche), Sara Vilà Galán, Sénatrice (Espagne), Nikolaj Villumsen, Député (Danemark), Fintan Warfield, Sénateur (Irlande), Markus Wiechel, Député (Suède), David Winnick, Député (Royaume-Uni), Sibel Yiğitalp, Députée (Turquie)                                                                           

 Autres:  

Moawia M. Ahmed, Président du Forum Grec pour les Migrants (Grèce), Karin Aleksander, Directrice du Réseau d’Information des Femmes en Europe (Allemagne), Fadela Amara, Ancienne Ministre adjointe pour la politique urbaine (France), Petra Andrić, Professeure de sociologie, Cheffe de projet (Croatie), Judith Aquien, Journaliste, Présidente de Transmettre un Horizon à Tous (THOT) (France), Mario Arulthas, Directeur du plaidoyer à People for Equality and Relief in Lanka (PEARL) (Sri Lanka), Livio Badurina, Acteur (Croatie), Ivana Bago, Historienne de l’art et écrivaine (Croatie), Pavlica Bajsić Brazzoduro, Dramaturge (Croatie), Nirmanusan Balasundaram, Journaliste (Sri Lanka), Naima Balić, Professeure, Ancienne Vice-Ministre de la Culture (Croatie), Annette Becker, Professeure à l’Université Paris-Ouest-Nanterre-La-Défense (France), Anthony Bellanger, Secrétaire Général de la Fédération Internationale des Journalistes (France), Rune Berglund Steen, Directeur du Centre Norvégien contre le Racisme (Norvège), Jelena Berković, Activiste et journaliste (Croatie), Ana Bilinkov, Artiste multimédia (Croatie, Allemagne), David Biton, Dramaturge (France), Pascal Blanchard, Professeur à l’université (France), Rada Boric, Présidente du Centre d’Études de Femmes (Croatie), Ladan Boroumand, Présidente de la Fondation Boroumand pour la Promotion des Droits de l’Homme et de la Démocratie en Iran (Iran, France), William Bourdon, Avocat et Président de l’Association Sherpa (France), Laurent Bouvet, Professeur de Science politique à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (France), Goran Božičević, Educateur pour la paix (Croatie), Alida Bremer, Docteure et Ecrivaine (Allemagne), Lecia Brooks, Directeur du Southern Poverty Law Center (États-Unis), Miroslav Broz, Porte-parole de Konexe (République Tchèque), Neven Budak, Professeur à l’Université de Zagreb (Croatie), Ivica Buljan, Directeur (Croatie), Lada Čale Feldman, Professeur à l’université de Zagreb (Croatie), Cyrille Cartier, Directeur du programme de résidence artistique (Croatie), Branko  Čegec, Écrivain et éditeur (Croatie), Center for Cultural Decontamination (Serbie), Centre for Peace Studies (Croatie), Raphaël Chenuil-Hazan, Directeur exécutif d’Ensemble Contre la Peine de Mort (ECPM), Vice-Président de la Coalition Mondiale Contre la Peine de Mort (France), Sarah Chiche, Psychanalyste et écrivaine (France), Elie Chouraqui, Réalisateur (France), Meral Cildir, Vice-présidente de l’Association turque des droits de l’homme ou IDH (Insan Haklari Dernegi) (Turquie), Léo Cogos, Porte-parole de Saut Jeune (France), Catherine Coquio, Professeure de littérature comparée à l’Université Paris-Diderot et Présidente de Aircrige (France), Jean-Marcel Courthiade, Professeur à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (France), Tigran Danielyan, Journaliste, TV Publique (Arménie), Maria De França, Rédactrice en chef de La Règle du Jeu (France), Julien Dray, Conseiller régional (France), Donald Edward, Président de la Communauté Nigériane en Grèce (Grèce), Maxim Efimov, Écrivain, journaliste, (Russie), Frédéric Encel, Professeur de géopolitique (France), European Region of the International Lesbian, Gay, Bisexual, Trans and Intersex Association (ILGA-Europe) (Belgique), Stéphane Exposito-Carvounas (France), Maxime Felon, Président des Jeunes Socialistes (Belgique), Ruki Fernando, Défenseur des droits de l’Homme (Sri Lanka), Simon Foreman, Avocat (France), Caroline Fourest, Essayiste, écrivaine, journaliste (France), Svetlana Gannushkina, Co-Fondatrice de Memorial society (Russie), Haik Garabedian, Membre du Conseil d’AGBU Europe – Armenian General Benevolent Union (Bulgarie), Alain Gauthier, Président du Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda (France), Konstantina Georgelou, Conférencière, ArtEZ Master of Theatre Practices (Croatie), Mitre Georgiev, Avocat (Croatie), Mehmet Göcekli, Rédacteur en chef de Demokrat Haber (Turquie), Marie-Odile Godard, Professeure de Psychologie à l’Université de Picardie Jules Verne (France), Ariel Goldmann, Avocat (France), Dionyssis Goussetis, Chroniqueur au journal Kathimerini (Grèce), Pierre-Hubert Goutierre, Avocat (France), Alexis Govciyan, Défenseur des droits de l’Homme (France), Rajko Grlic, Réalisateur (Croatie), Igor Grubić, Artiste (Croatie), Ewa Grzegrzółka, Stowarzyszenie Interwencji Prawnej (Association pour l’Intervention Juridique) (Pologne), Henri Gutman, Président du Centre Communautaire Laïc Juif (Belgique), Mathilde Helleu, Editrice (France), Man-ho Heo, Porte-parole de Citizen’s Alliance for North Korean Human Rights (Corée du Sud), Mirjana Herceg, Coordinatrice de programme à Women’s Association IZVOR, (Croatie), Mirjana Herceg Šimunović, Conseillère juridique à Women’s Association IZVOR, (Croatie), Nicole Hewitt, Maître de conférences, Académie des Beaux-Arts, Université de Zagreb (Croatie), Gorana Hitrec, Psychologue (Croatie), Martin Holler, Historien (Allemagne), Human Rights House (Croatie), Brami Jegan, Activiste des Droits Humains (Australie), Boriana Jönsson, Directrice exécutive de l’Initiative Féministe Euro-méditerranéenne IFE-EFI (Suède), Zvonimir Jurić, Réalisateur (Croatie), Anetta Kahane, Présidente de la Fondation Amadeu Antonio (Allemagne), Krassimir Kanev, Président du Bulgarian Helsinki Committee (Bulgarie), Kruno Kardov, Professeur adjoint à l’Université de Zagreb (Croatie), Lucien Kemkeng, Président du Cercle de la Diversité (France), Michel Kichka, Designer (Belgique, Israël), Artak Kirakosyan, Vice-Président de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), Président du Civil Society Institute (Arménie), Beate and Serge Klarsfeld,Ambassadeurs honoraires et envoyés spéciaux de l’UNESCO pour l’enseignement de l’histoire de l’Holocauste et la prévention du génocide, Présidents des Fils et Filles de Déportés Juifs de France (Allemagne et France), Witold Klaus, Président de l’Association Ci-dessous (Pologne), Deyan Kolev, Président du Centre pour le Dialogue Inter-ethnique et la Tolérance (AMALIPE) (Bulgarie), Leonida Kovač, Professeure à l’Université de Zagreb (Croatie), Sandra Križić Roban, Historien de l’art (Croatie), Suzana Kunac, Sociologue (Croatie), Nicole Lapierre, Directrice de recherche émérite au Centre National de la Recherche Scientifique, Écrivaine (France), Sasa Lekovic, Journaliste (Croatie), Anna Lenchovska, Directrice exécutive du National Congress of Minorities (Ukraine), Adnan Levent, Doctorant en Psychologie à l’Université de Birkbeck (Turquie), Jonathan Littell, Écrivain et réalisateur (France, États Unis), Tibor Macak, Secrétaire Général de l’Association des Journalistes Européens (Slovaquie), Gajen Mahendra, Activiste et chercheur (Sri Lanka), Yanis Mallion, Président des Jeunes Radicaux de Gauche (France), Jacky Mamou, Président du Collectif Urgence Darfour (CUD) (France), Marian Mandache, Directeur exécutif de Romani Criss (Roumanie), Damir Markovina, Acteur (Croatie), Fabrice Martin-Plichta, Correspondant au journal Le Monde à Prague (France), Ivor Martinić, Dramaturge (Croatie), Alma Masic, Directrice de Youth Initiative for Human Rights (Bosnie-Herzégovine), Margareta Matache (Roumanie), Kyle Matthews, Directeur exécutif, Montreal Institute for Genocide and Human Rights Studies (Canada), Michael McEachrane, Président de Fight Racism Now! (Suède), Caroline Mecary, Avocate (France), Murad Mıhçı, Porte-parole de Nor Zartonk (Turquie), Vanda Mikšić, Professeure à l’Université de Zadar, traductrice et poète (Croatie), Tihomir Milovac, Conservateur en chef du Museum of Contemporary Art (Croatie), Anita Mitic, Directrice exécutive de Youth Initiative for Human Rights (Serbie), Jette Møller, Présidente de SOS Mod Racisme (Danemark), Yonous Muhammadi, Président du Greek Forum for Refugees (Grèce), Ismaël Muhikira, Survivant du génocide et chercheur (Rwanda), Pap Ndiaye, Professeur à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (“Sciences Po”) (France), Harout Palanjian, AGBU Hollande, Armenian General Benevolent Union (Pays-Bas), Rafal Pankowski, Co-fondateur of the Never Again Association (Pologne), Rosa Pavanelli, Secrétaire Générale de l’Internationale des Services Publics (Italie), Katarina Pavić, Travailleuse culturelle (Croatie), Borka Pavičević, Dramaturge (Croatie), Marina Pavičić, Professeure associée dans le domaine de l’éducation, Women’s Association IZVOR (Croatie), Franka Perković, Directrice de théâtre, Professeure agrégée de l’Academy of Dramatic Art (Croatie), Alban Perrin, Maître de conférences à l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux (France), Sibila Petlevski (Croatie), Elzbieta Petrajtis, Membre du Conseil d’Open Republic Association (Pologne), Drago Pilsl, Journaliste (Croatie), Dragan Pjevač, Avocat (Serbie), Doros Polykarpou, Directeur exécutif de KISA – Action for Equality, Support, Antiracism (Chypre), Christine Priotto, Maire de Dieulefit (France), Sergej Pristaš, Professeur à l’Université de Zagreb (Croatie), Duje Prkut, Activiste (Croatie), Nenad Prokić, Dramaturge, Directeur de théâtre et Fondateur du Parti libéral-démocrate (Serbie), Danuta Przywara, Directrice du Polish Helsinki Committee (Pologne), Zoran Pusić, Président du Civic Committee for Human Rights (Croatie), Nicolae Radita, Président du National Roma Centre (Moldova), Boris Raonic, Président de Civic Alliance (Monténégro), Urša Raukar, Actrice (Croatie), Sovjetka Režic, Ancienne juge (Croatie), Laurence Ritter, Écrivaine (France), Alexandre Romanes, Cirque Tsigane Romanes (France), Delia Romanes, Cirque Tsigane Romanes (France), Roberto Romero, Conseiller régional (Ile-de-France) (France), Jean-Luc Romero-Michel, Conseiller régional (Ile-de-France) (France), Flemming Rose, Journaliste, écrivaine (Danemark), Wilfried Ruetten, Directeur du European Journalism Centre (Europe), Sabina Sabolović, Conservatrice d’art, WHW (Croatie), Ivana Sajko, Écrivaine (Croatie), Sanja Sarnavka, Activiste, Présidente du B.a.B.e. (Croatie), Obrad Savić, Professeur de Philosophie, Singidunum University (Serbie), Florence Schaal, Journaliste (France), András Schiffer, Avocat, Ancien Député (Hongrie), Thomas Schmidt, Secrétaire Général de l’Association Européenne des Juristes pour la Démocratie et les Droits de l’Homme (Allemagne), Senthan Selvarajah, Doctorant en Médias et Droits de l’Homme, Université de Northumbria, Newcastle, Royaume-Uni (Sri Lanka), Ana Šeničnjak, Coordinatrice du National Call Center for Victims of Crime (Croatie), Seid Serdarević, Éditeur (Croatie), Uthayarasa Shalin, Journaliste (Sri Lanka), Goran Šimac, Journaliste (Croatie), Pernille Sivertsen, President de Skeiv Ungdom – LGBT Jeunes (Norvège), Marina Škrabalo, Chercheure en politique et Activiste, Membre du Comité Économique et Social Européen de la Croatie (Croatie), Laura Slimani, Présidente des Jeunes Socialistes Européens (France), Dimitri A. Sotiropoulos, Professeur à l’Université d’Athènes (Grèce), Maja Štahan, Associée au Victim and Witness Support Service de Croatie (Croatie), Brigitte Stora, Écrivaine et chanteuse (France), Benjamin Stora, Président du Musée de l’histoire de l’immigration, Professeur à l’Université Paris 13 (France), Gino Strada, Président d’Urgence (Italie), Rüdiger Suchsland, Journaliste et écrivain (Allemagne), Nikolina Svalina, Professeure et activiste (Croatie), Meri Tadinac, Professeure de Psychologie à l’Université de Zagreb (Croatie), Malgorzata Tarasiewicz, Directrice du Network of East-West Women (Pologne), Sayat Tekir, Porte-parole de Nor Zartonk, la Jeunesse Arménienne de Turquie (Turquie), Yves Ternon, Historien, Professeur à l’Université Paris-Sorbonne (France), Vesna Teršelič, Activiste pour la paix, Right Livelihood Laureate (Croatie), Louis-Georges Tin, Fondateur de la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie, Président du Conseil Représentatif des Associations Noires (France), Ara Toranian, Co-président du Conseil de Coordination des Associations arméniennes de France, Rédacteur en chef des Nouvelles d’Arménie (France), Mirela Travar, Travailleur culturel (Croatie), Dominique Tricaud, Avocat (France), Pavlos Tsimas, Rédacteur en chef du Huffington Post Grèce, SKAI TV Grèce (Grèce), Sebahat Tuncel, Co-président du Parti Démocratique des Régions (DBP), KJA exécutif (Turquie), Ina Van Looy, Directrice – Centre d’Education à la Citoyenneté (Belgique), Dunja Crnkovic Vejzovic, Chanteuse d’opéra et Professeure (Croatie), Dorina Vlakančić, Artiste (Croatie), Maria Von Känel, Présidente du Network of European LGBTIQ* Families Associations, (Suisse), Zrinka Vrabec- Mojzeš, Journaliste et chroniqueuse au magazine hebdomadaire croate Nacional (Croatie), Nikolina Zec, Women’s Association IZVOR, Conseillère juridique, Associée dans le domaine des droits de l’homme (Croatie), Dieudonné Zognong, Président du Fondation Humanus (France)

 

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
  • Jlcatalan

    Nous appelons les Etats d’Europe et d’au-delà à :
    Suspendre les négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne.
    Imposer des sanctions contre la Turquie si elle ne met pas un terme immédiat à la dérive totalitaire qu’elle a enclenchée.
    Mettre un terme aux accords conclus relatifs aux réfugiés.
    Apporter un soutien massif à la société civile et aux dirigeants politiques de Turquie mobilisée pour la défense de la démocratie et des droits humains, et à la société civile européenne mobilisée en solidarité avec elle.
    Nous appelons tous les individus à :
    Soutenir la société civile de Turquie et les dirigeants politiques mobilisés pour défendre la démocratie et les droits humains, notamment en participant à des mobilisations en Turquie.
    Les inviter en Europe et au-delà pour faire entendre leur voix et les soutenir.

    Croyez-vous que les opinions publiques européennes soient prêtes à accueillir les réfugiés?
    Croyez-vous que l’Union Européenne soit prête à se donner les moyens d’une action pertinente en la matiere et à distinguer les réfugiés des migrants?
    Croyez-vous que l’UE soit prête à renoncer à l’accord ignominieux passé avec Erdogan?

    Je ne le crois pas, et cet appel, certes indispensable, restera sans effets.

    Dans nos démocraties le vote est l’instrument du peuple: je ne vois pas parmi les signataires les noms de Fillon et de ses porte-parole Boyer et Mariani?
    Je vois par contre des noms avec lesquels je ne mêle pas le mien.

    Bon courage.
    Jlcatalan

    • Cyril

      ah vous ne voulez pas mêler votre nom… Il est sans doute trop pur, vous êtes certainement un héros sans tâche de la guerre de Troie.
      Quand l’Europe aura volé en éclat vous vous consolerez dans votre linceul immaculé.
      Qu’est-ce que vous voulez que Fillon, ce sbire de Poutine vienne signer ça? Cet appel est stupide, Au mieux il fait rire Erdogan, au pire il alimente la haine des extrémistes envers la démocratie européenne.

  • bohy

    La non-ingérence dans les affaires d’un pays est décidément à géométrie variable!
    Pourtant c’est bien ce point qu’il faudrait clarifier avant d’intervenir dans les affaires turques comme vous l’écrivez proposez.
    Enfin, le parrainage plus que douteux à la mémoire d’Elie Wiesel ou de Beate K éclaire d’un jour douteux votre action.
    Dommage! Car les problèmes sont bien réels et le pruple Kurde à besoin de notre appui.

    • Gerard Vernier

      La non-ingérence dans les affaires intérieures d’un pays, c’était « Vive le Québec libre ! » à une certaine époque ? Vous avez raison: souvent, géométrie varie…

x

A lire aussi

Une Tête, Deux voix

Nous reproduisons ici la prise de position bilingue de nos amis des ...