Accueil » Actualités » Opinions » Pour une réforme du mode de scrutin

Pour une réforme du mode de scrutin

Puis-je formuler une suggestion?

Je souhaiterais que le scrutin ait lieu non plus avec des grandes circonscriptions englobant plusieurs régions, mais avec autant de circonscriptions que de régions et au minumum un élu par région. Dans chaque région, possibilité de panacher, les sièges étant attribués dans chaque région en fonction de la moyenne de chaque liste, sans répartition des restes et pour chaque liste en commençant par le candidat ayant obtenu le plus de voix et ainsi de suite.

La répartition des restes pourrait alors se faire au niveau national, afin de compenser l’inégalité de représentation géographique (si on veut que chaque région ait au moins un élu, l’élu de Corse représentera beaucoup moins d’habitants qu’un élu d’une grande région) par une représentation strictement proportionnelle des courants politiques.

Je suis également partisan de supprimer le seuil des 5%. De deux choses l’une, ou bien un scrutin majoritaire mais alors il faut un second tour pour éviter les aberrations d’un scrutin à l’anglaise, ou bien un scrutin proportionnel intégral. Avec un seuil de 5 % on peut aboutir à ce que plus de 20% des électeurs ne soient pas représentés si 5 listes obtiennent chacune entre 4 et 5 %, ce qui peut entraîner les mêmes aberrations que le scrutin majoritaires à l’anglaise.

 

Il reste que je serai partisan d’un scrutin majoritaire à 2 tours le jour où nous aurons un véritable gouvernement européen, responsable devant le parlement, afin d’éviter une situation comme en Belgique actuellement ou comme en France avant 1958.

Noël Marchal

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
x

A lire aussi

Simone Veil, humaniste européenne

Elle avait vécu le pire et décidé de se battre pour le ...