Accueil » Actualités » Quel avenir pour la zone Euro ? Colloque du 25 mai 2013

Quel avenir pour la zone Euro ? Colloque du 25 mai 2013

C’est un fort beau colloque que la Fondation Jean-Jaurès et la FEPS organisent le 25 mai à la Bibliothèque François Mitterrand à Paris. Sous l’égide de Martin Schulz, président du Parlement européen et de Pierre Moscovici, ministre des finances de la République française, il rassemblera de nombreux économistes ainsi que des personnalités politiques disposant d’un poids important en Europe et qui pratiquent au quotidien l’Europe politique. Ce colloque permettra de sortir de nos débats étroitement nationaux et d’éviter de se limiter à une vision franco-allemande de l’Europe. (Avec Paul Magnette, Catherine Trautmann, Pervence Bérès, Bernadette Ségol, Stefano Fassina…)

Le programme et l’inscription se font ici, et nous ne saurions trop vous le recommander afin de porter la voie (et la voix) d’un europrogressisme !

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
  • C’est avec un grand plaisir que j’aurais aimé participer à ce colloque, car je suis très inquiet pour l’avenir de la zone euro, de l’Euro lui-même, et de l’Union Européenne avec la montée des nationalismes et des fascismes de tout poil.

    Malheureusement, je ne pourrai être des vôtres car nous participons au « Forom des Langues du Monde » qui aura lieu le dimanche 26 mai, Place du Capitole à Toulouse.

    Mille regrets

    JL

  • Lindeperg Michèle

    On compte sur « Sauvons l’Europe » pour nous en faire un compte-rendu le plus exhaustif possible?

  • Je me suis inscrit pour le colloque du 25 Mai.
    J’approuve les orientations de Sauvons l’Europe, mais je pense que ces orientations resteront lettres mortes si la DEMOCRATISATION de l’EUROPE et principalement de la zone Euro n’est pas inscrite en tant qu’objectif prioritaire dans le cadre des prochaines élections européennes.
    Chaque gouvernement ou Chef d »état est légitime dans son pays car il a été démocratiquement élu par les citoyens de son pays, mais il n’a aucune légitimité pour décider au nom de la Zone Euro.
    Seuls les députés de la zone Euros sont légitimes pour prendre des décisions au nom de la Zone Euro, fixer les missions de la Banque Centrale Européenne, ainsi que le budget de la zone Euro.
    La Commission devrait être élue par la Majorité des parlementaires de la Zone Euro, et devenir l’Exécutif de la Zone Euro, quitte à prévoir un droit de veto pour les chefs d’état et de gouvernement de la zone Euro décidant à une majorité qualifiée par exemple une majorité des 2/3 des voix. Les Députés Européens, non membres de la zone Euro, pourraient disposer d’une voix consultative.
    Pour « Sauver l’Europe », il faut commencer par modifier la hiérarchie des responsabilités

    • Sauvons l’Europe

      Voyez nos propositions d’amendements à la Convention Europe du Parti socialiste 🙂

  • bassier alain / villeurbanne

    j’espere , moi aussi , un compte-rendu , ne pouvant me deplacer à Paris !

    merci d’avance

  • You must watch it !

x

A lire aussi

CCRen12

De la présidence Maltaise à la présidence Estonienne

Depuis le 1er juillet la présidence semestrielle de l’Union européenne est assurée ...