Accueil » Actualités » Rencontre avec le Ministre d’Obama en charge du commerce extérieur

Rencontre avec le Ministre d’Obama en charge du commerce extérieur

Après avoir prêté serment le 15 avril dernier, Charles Rivkin, le nouveau Sous-Secrétaire d’Etat américain au commerce extérieur était cette semaine à Paris où il était l’invité hier lundi 5 mai de la troisième session du TTIP Forum.

Initié par Henri Lastenouse et Arthur Colin du mouvement Sauvons l’Europe et François Allard, chercheur au CELSA (Université Paris Sorbonne), cette plateforme réunit des personnalités de la société civile sur la question du futur traité transatlantique, notamment en matière de transparence de l’information et de respect de l’intérêt général européen. Cette initiative se fait en partenariat avec les services culturels de l’ambassade des Etats Unis à Paris. En associant l’Institut Franco-allemand de Ludwigsburg qui est le plus ancien institut politique allemand (fondé en 1946), le TTIP Forum s’inscrit dans un cadre Européen.

Autour de Charles Rivkin, ancien ambassadeur des Etats Unis à Paris et soutien de longue date du président Obama étaient réunis des dirigeants associatifs et de jeunes entrepreneurs proche du mouvement Sauvons l’Europe, notamment B.Laforestrie (Hip-Hop Citoyen), R.Sallem (Capsaa), N.Kettan (Beur FM), P.Entenmann (DFI) B.Youssoufou (We Sign It), Y.Peligry (Aïkos), N.Mizouni (WD15), Benjamin Ball (Consommateurs-bio), V.  Lequeux (Toute l’Europe).

 

 

En soulignant d’entrée de jeu que pour le secrétaire d’Etat américain John Kerry « Economic Policy is Foreign Policy » Charles Rivkin a justifié sa nomination, qui est celle d’un outsider venu du monde de l’entreprise, à un poste habituellement réservé à des diplomates experts. Par ailleurs ancien étudiant de l’Université de Rennes et grand ami de la France, le ministre Rivkin a également vécu en Europe et en Afrique dans sa jeunesse.

Charles Rivkin a rappelé qu’une part significative du PNB américain venaient de jeunes entreprises et également insisté sur le rôle essentiels des petites et moyennes entreprises pour les économies européennes et américaines en matière de création d’emploi. Ce sont là des enjeux qui lui paraissent être au cœur des ambitions du TTIP dont beaucoup d’aspects n’ont pas encore été négociés à ce jour.

Après avoir rappelé que le TTIP était d’ores et déjà un sujet de campagne pour les candidats aux élections européennes du 25 juin prochain, Henri Lastenouse et Arthur Colin ont souligné la nécessité d’aboutir à un accord qui apporte des gains tangibles pour l’intérêt général européen pour convaincre les futurs députés européens. Notamment en matière de coopération fiscale (proposition d’une « Lafayette Fiscal Alliance ») et de soutien à la jeunesse européennes (Proposition d’un Erasmus transatlantique).

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
  • Patrice Cardot

    Très belle initiative ! A saluer !

  • Cela me paraît réellement intéressant.
    Cependant je souhaiterais soumettre deux remarques.

    1)
    Les prix de transferts concerneraient un nombre d’acteurs limités pour des montants élevés. On pourrait donc considérer que toute pratique comptable anormale dans ce domaine serait vraisemblablement de l’évasion fiscale…
    Sauf que si le vrai pouvoir est économique et non politique – ce qui est probablement d’ailleurs: le cas… – les gros intérêts en jeu ne peuvent tout dire. Si l’évasion fiscale est déjà la pratique généralisée mondialement – ce qui est probablement le cas… d’ailleurs! – ceux qui sont « devant » fixent les règles du jeu. Si on veut stopper le jeu ou en tous cas le freiner – ce dont je doute!!! … – faut-il mieux partir de la base ou du sommet du jeu pour le freiner ou l’arrêter – « base » ou « sommet » comme termes idoines afin de décrire une avancée avec un « amont » et un « aval » où des montants impliqués sont considérables et croissants. En fait désigner des coupables risque d’être peu JUSTE si cela veut dire que les pratiques les plus répandues statistiquement au niveau comptable sont « normales »… car elles valident déjà de facto l’évasion fiscale – notamment du fait de l’importance des opérations « hors bilan », des hedge funds, et encore mille éléments…
    2)
    dire que les Etats sont toujours libres de fixer leur taux ou leur base fiscale
    est décrire une toute petite partie d’une Politique Fiscale digne de ce nom
    celle-ci devrait aussi être compréhensible sur les deux aspects:
    quelle structure sociale est taxée? (ménages, entreprises, etc.
    quelle structure économique intra et inter sectorielle est taxée?

    en plus si des groupes « pionniers » doivent signer avec les USA,
    j’ai bien peur que l’on doive alors suivre les USA, sans même être autorisés aux questions citées en début de mon 2)… et donc l’Europe ce serait fini!
    (ce sera de facto une mise sous tension des nations européennes entre elles par les USA et leur système fiscal, financier, comptable… soit une accélération dantesque de leur concurrence fiscale et sociale déplorable…

    j’ai donc très peur que « il soit déjà trop tard »!!!?.

  • Léon

    Quel article bisounours, pour ne pas dire poudre aux yeux. Le TTIP serait un enjeu essentiel pour les petites et moyennes entreprises. C’est de la désinformation pure. Les PME n’ont rien à gagner dans cette affaire qui se trame secrètement en faveur d’une dérégulation de ce qui reste du système européen en faveur des multinationales, seules consultées dans le cadre de la négociation. Nicole Brick, en tant que ministre, a demandé des informations sur la négociation Europe USA. Elle n’a rien obtenu. C’est dire!
    Sauvons l’Europe commence à m’inquiéter sérieusement sur sa finalité. Ce nom serait il un pur paravent d’une manœuvre tout simplement ultralibérale?

  • GONTIER

    Vous avez le culot de parler avec se corniaud qui ne pense qu’a son pays et qui n’en a rien a faire de l’Europe si ce n’est de gagner du fric sur son dos avec la complicité des Allemands et Anglais , les tra

  • Nicolas V

    Très culoté en effet.
    Désinformation pure et simple.
    Les USA av l’aide des dirigeants stipendies n’ont de cesse de faire de l’Europe un immense camp de concentration.
    C ils ont fait en Grèce
    Et leurs milices de mercenaires émanation de Blackstone :
    Academi Grèce
    Greystone Ukraine
    Quoi ailleurs ?
    Les corps de gendarmerie européennes disséminées sur nos territoires
    Ns n’aurons plus que l’option « tirer à vue, sauf reddition « .
    La dictature orwellienne US/UE
    Levons-nous !
    Disons Non à l’inacceptable

  • Sauvons l’Europe

    @Jourdon: sur la liberté fiscale laissée aux Etats: il faut commencer quelque part. Il faut se rassembler pour définir une norme face à la normalité de la fraude. Le sujet concerne uniquement les multinationales et le gouvernement fédéral américain a dessus les mêmes difficultés que nous. Le risque d’être absorbés par la puissance américaine sur ce point est donc faible.

    @ Leon / Gontier / Nicolas V Nous ne sommes pas complètement bisounours:
    http://www.sauvonsleurope.eu/le-nouveau-machin-transatlantique/
    Simplement la réunion s’est déroulée en off à part les remarques de départ de Charles Rivkin. Donc nécessairement nous ne pouvons en publier que les éléments les plus consensuels. Pour info la transparence est d’abord un problème européen. Les parlementaires américains sont mieux tenus au courant. Nous jugerons le traité quand il sera fini; en attendant certaines rumeurs sont inquiétantes. Enfin: la diplomatie consiste à avancer sur des intérêts commun. Nous pensons que nous en avons avec les USA. Nous avons aussi des intérêts qui s’opposent, et il faut protéger l’intérêt européen. Mais ça demande d’aller voir d’un peu près ce qui se passe.

  • Je regrette que Sauvons l’Europe, mouvement auquel j’avais cru, si je puis dire, se révèle un agent actif de la pénétration américaine

  • Jourdon

    @Sauvons l’Europe,
    merci d’avoir manifesté votre sensibilité à ce que je disais après avoir lu le texte que vous aviez joint

    en effet, je peux compléter ce que vous affirmez de points de vue stratégique et organisationnel, par mon point de vue ici administratif (les administrations des pays de l’UE28 vont être les premières à devoir évoluer surtout si ce Traité passe…] et organisationnel: il est important de ne jamais oublier qu’il existe nécessairement des « vases communiquants » (pour reprendre un terme à la mode mais qui clairement s’applique aussi bien aux comptes publics qu’aux phénomènes de migration ou encore aux questions liées à la transition énergétique)) entre réforme fiscale nationale, réformes budgétaires contrôlées par l’Europe, et pacte bancaire… ce qui est perdu de temps sur un aspect peut être regagné sur un autre: il ne faut pas se focaliser seulement sur un aspect

    néanmoins je crois sage de prévoir le pire et tâcher de faire pour le mieux
    ce que je lis aujourd’hui me conforte donc dans mon inquiétude: il est déjà trop tard

    mon Collègue le Professeur TAUSCH a raison: l’Europe a été latin-américanisée déjà: elle est bel et bien dépendante militairement, économiquement et financièrement des Etats-Unis d’Amérique

    enfin peut-être ai-je « raté » malgré moi quelques-uns de vos Posts récents: ma messagerie était victime de telles « secousses » quand j’essayais d’ouvrir vos récents messages que j’ai du en effet laisser passer une semaine ou deux…

    Cordialement,
    P Jourdon

  • Nicolas V

    Bonjour Mr Jourdon,
    Nicolas compatit pr vos « secousses  » ms affirme n’y être pr rien et je le crois volontiers.
    Vous semblez avoir integré la « vassalitude  » aux States de nos dirigeants.
    Comme je ne suis pas mauvaise langue, je ne dis pas, pas encore, New York City Bank is good !!!
    Yeah, Man. !!!
    Attention à l’Europe des Régions , c le plan Godman Sachs pr déliter les nations.

  • Ok Nicolas V

    écoutez cette chanson

    et pensez à moi

    ne nous perdons pas en badinages,
    c’est bientôt les élections européennes, puis… c’est l’arrivée du tour !

  • Nicolas V

    Hi ! Cher Monsieur, Nicolas ne badine qu’avec ses ennemis.
    Ms il ne sait faire qu’en s’amusant.
    « Élections  » dites-vous ?
    Alors quoi ?
    De prescripteur acharné de l’Abstention, Nikos a semblé bouger.
    Voilà que depuis la Tribune hollandreoutesque, il se porterait plutôt vers un parti souverainiste d’un homme certes, tt à fait honnête et estimable.
    Mais un soupçon de doute subsiste encore.
    Maintenant, je comprends que les prescriptions d’un gone qu’il juge ennemi de la Nation, c un chien Français, l’incline à bouger et à agir.
    Un message contre-productif ? Ça arrive.
    2008, c’est vieux.
    Vous avez mieux ?

  • Nicolas V,

    vous me demandez si « j’ai mieux »
    est-ce qu’une belle chanson de 1898

    cela vous irait… peut-être la chanson qui a eu le plus de succès dans l’histoire !

    Et puis une chanson qui a été composé par des italiens exilés à ODESSA
    http://fr.wikipedia.org/wiki/'O_sole_mio

    ma conception de l’art est qu’il s’agit d’un domaine d’activité qui ne devrait de préférence pas être géré par le marché
    quelle tristesse de voir que son auteur ait disparu dans des conditions misérables en 1917
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Eduardo_di_Capua

    après cela vous en conviendrez,
    ne faisons pas de jeu d’enchères sur l’art :
    et que 2017 ne soit pas une pâle répétition de 1917 comme des mercenaires voudraient nous en faire accroire
    Vous en voudriez encore ?…

  • Nicolas V

    A tous, parce que chaque citoyen est impliqué, bon gré mal gré, par ce qui est décidé sans son aval.
    Vous, certains, pensent que raisonner, essayer « d’infléchir  » en disant « danger  » semblant croire ou se persuadant de croire qu’un deal genre « passe-moi le séné , je te passe la rhubarbe  » peut être opérationnel .
    Ça s’appelle de « la collaboration active ».
    Reprenez vos esprits.
    Et je pense que cette attitude a 2 raisons :
    – l’amalgame entre Europe et UE
    – le sentiment (idiot, pardonnez-moi, « que ça peut pas être si pire que ça « ).
    Ben oui, ça peut.
    Ça dépend de qui on a élu
    Qui applique une feuille de route
    Qui suit ou non les interets de son pays
    Enfin, et il faudra vous positionner , que voulez-vous exactement ?
    – fin des États dilués ds un fédéralisme supra-national ?
    Une mise sous tutelle et la fin de l’Etat-Nation
    Avec la dictature qui est son corrollaire
    – ou bien la survie et le respect des États -Nation avec des collaborations bi ou tri ou etc partites.
    Donc le recouvrement des souverainetés nationales.
    Le choix est clair
    Ce qui me fait rire, c » l’argument  » l’Europe c la Paix ».
    Oui, l’Allemagne n’a plus déclaré de guerre à la France ni à la Belgique, etc…
    On veut ns dire que sans l’UE, elle l’eût fait.
    Ce serait donc ds les gènes du peuple allemand ?
    Ms l’Allemagne ns a déclaré une guerre économique .
    Pas besoin de troupes.
    NOUS avons payé, et fort cher, la réunification allemande dt on se fichait comme de notre 1ère chemise.
    N’étant pas un Chien de collabo et me déclarant fier d’appartenir au peuple Français et à sa tradition humaniste et de respect de la Democratie, mon choix personnel est fait.
    A vous de jouer

  • il ne s’agit pas de jeu
    Nicolas V

    il s’agit de l’Europe
    donc on regrette aussi que des mercenaires américains se trouvent actuellement en Ukraine à mettre de l’huile sur le feu
    si les chancelleries européennes avaient fait leur travail correctement cela serait en effet impossible

  • Nicolas V

    Cher, vous avez pris « jeu » au sens littéral .
    Je l’entendais « agir » et se positionner.
    Ensuite, les chancelleries européennes, dites-vous ?!
    Lesquelles ne sont pas les vassales des States ?
    Qu’est allé faire notre VRP de l’Otan ds 3 ex-républiques soviétiques ?
    Fabius a été clair, il y a qq jours « la Géorgie a vocation à intégrer l’Otan et l’Ue »…
    Je ne fais que citer.
    Je le redis, nous avons chez nous 2
    VRP de l’Otan qui ns méprisent tant qu’ils ne se cachent même plus.
    Qt à « leur UE » juste un satellite de l’Otan, d’ailleurs , Fabius a cité l’Otan en 1er.
    Il faut se réveiller

  • je reposte:

    Nicolas V,

    vous me demandez si « j’ai mieux »
    est-ce qu’une belle chanson de 1898

    cela vous irait… peut-être la chanson qui a eu le plus de succès dans l’histoire !

    Et puis une chanson qui a été composée par des italiens exilés à ODESSA
    http://fr.wikipedia.org/wiki/'O_sole_mio

    ma conception de l’art est qu’il s’agit d’un domaine d’activité qui ne devrait de préférence pas être géré par le marché
    quelle tristesse de voir que son auteur ait disparu dans des conditions misérables en 1917
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Eduardo_di_Capua

    mais je vous suis sur un point:
    parler en même temps de l’UE et de l’OTAN sans en traiter séparément…
    révèle une panique et un amateurisme EFFROYABLES

  • Nicolas V

    Cher Monsieur, j’écouterai ce soir
    En attendant, je vs conseille les posts sur l’Ukraine, sujet du jour.
    Bien cordialement
    Ouaf !!!

  • Pingback: Retour sur notre AG 2015 / Nos actions en 2014 | Sauvons l'Europe()

x

A lire aussi

Pologne, un pas a été franchi

Hier, pour la première fois, la situation de la Pologne en termes ...