Accueil » Actualités » Retour sur le revenu de base

Retour sur le revenu de base

Le revenu de base est l’un des sujets qui agite le débat au sein de la primaire de gauche. Sauvons l’Europe s’en est emparé depuis quelques temps et nous avons le plaisir de rendre accessible, en différé, le débat que nous avons organisé le 6 avril dernier autour de Bernard Barthalay, économiste et président de Puissance Europe.

N’oubliez pas non plus de consulter notre position papier!

 

 

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
  • jlcatalan

    tel que ce débat est mené
    mauvaise idée!

    • Bangor

      Avant chaque élection importante, des thèmes secondaires sont mis en avant par des groupes très minoritaires qui profitent de l’exposition médiatique qui leur est offerte.

      Les débats qui devraient vous préoccuper en priorité concernent le chômage, le logement, la sécurité et surtout l’Europe.

      Il me semble que vos lecteurs seraient intéressés par votre analyse des positions européennes et des propositions des principaux candidats à l’élection présidentielle.

      En France comme ailleurs l’idée européenne s’est affaiblie par manque de vision politique. Je vous suggère de vous emparer de ce thème. Qu’est-ce qui est le plus important pour vous, ce qu’un candidat dit du revenu universel ou ce qu’il propose en matière européenne ?

      Afin de vous aider dans votre réflexion, je vous suggère de lire et de commenter «Révolution», le livre d’Emmanuel Macron et particulièrement son chapitre 15, intitulé «refonder l’Europe».

      • Grégoire

        Vous parler d’autres thèmes plus importants en y incluant le chômage, mais justement le revenu de base est une réponse au chômage !
        De plus, vous parlez du sujet plus important de l’analyse des propositions des principaux candidats à l’élection présidentielle, mais le revenu de base est justement une proposition de candidats, Hamon et Jadot en tête.
        Bref, j’ai du mal à comprendre votre commentaire. Sans oublier que, en terme de groupe minoritaire, Macron et le néolibéralisme se posent là.

        • Bangor

          Grégoire, vous ne m’avez effectivement pas compris, mais sans doute n’ai-je pas été assez clair. Le sens de mon intervention, destinée à Sauvons l’Europe, était d’inciter l’association à analyser les propositions des candidats dans le domaine de l’Europe. C’est sa vocation première et sa raison d’être.

  • Phil

    Revenu de base, revenu universel, … belle idée dans l’air du temps, surtout à la veille d’élections. A mon avis, ce revenu doit s’appliquer à tous, quel que soit l’âge , à l’unique condition de disposer d’une carte d’identité du pays concerné. Ce revenu de base remplacerait toutes les pensions et autres allocations diverses, à l’exclusion de celles d’invalidité. Le bénéficiaire pourrait compléter ses revenus avec d’autres revenus (travail, rentes, plus-values, etc..) L’ensemble des revenus , sans exception et donc y compris le revenu de base, serait soumis à l’impôt des personnes physiques. La progressivité de l’impôt devrait être revue pour viser la plus grande redistribution. Ainsi, tous en bénéficieraient, mais ceux qui n’en ont pas besoin le reverseraient en impôts, pour simplifier. En attendant les harmonisations fiscales et sociales européennes qui se font désirer.

x

A lire aussi

Pologne, un pas a été franchi

Hier, pour la première fois, la situation de la Pologne en termes ...