Accueil » Actualités » Sauvons l’Europe en vidéo

Sauvons l’Europe en vidéo

Bonjour à tous,

Sauvons l’Europe se retrouve à la pointe du monde moderne, avec une chaîne de vidéos sur Youtube! La chose n’est pas entièrement nouvelle, puisqu’il s’agit en large partie de la résurrection de notre chaîne Dailymotion, que nous avions cessé d’alimenter faute de temps. Vous y retrouverez donc toutes nos archives, et bientôt les vidéos de nos événements pour tous ceux qui n’ont pas pu se déplacer. N’hésitez pas à vous abonner!

 

 

 

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
  • Jlcatalan

    Je ne trouve pas que la video represente un progres
    Rien ne remplace l’ecrit pour la comprehension
    La lecture est un exercice actif
    La video est passive

    • Disons que c’est complémentaire. Ce ne sont pas non plus les mêmes publics.

      • isabelle

        oui, bien d’accord, bravo pour cet effort de faire porter les messages de Sauvons l’Europe sur les médias modernes afin de toucher tous les publics!

  • gérard vernier

    @Jlcatalan
    Disons qu’à suivre votre raisonnement, transposé sur le terrain de la radio, les Français des années 40 auraient été plus sensibles aux écrits du général de Gaulle (Vers l’armée de métier, Au fil de l’épée…) qu’à l’appel du 18 juin ? C’est difficile à croire. Et ne parlons pas de la manière dont le Président de Gaulle sut habilement utiliser la télévision. Ces considérations ne m’empêchent pas de savourer les livres, souvent le crayon à la main… surtout lorsqu’il s’agit d’ouvrages consacrés à l’Europe.

    • Jlcatalan

      Bonjour

      Votre référence historique est un écho familial, mon père résistant de 1941 à 1944!
      Le Général Legentilhomme fut le seul officier général à rallier de Gaulle, après avoir lui même lancé un appel à résister puis entendu le 18 juin.
      L’appel fut peu entendu, même rediffusé, et les résistants réagirent à l’occupation.

      Ceci rappelé, la télévision est un média passif, alors que la lecture est active. La mémoire et la réflexion sont sollicitées par l’ecrit pas par la TV.
      Ceci est largement illustré par toutes les études (écrites) sur le sujet, des jeux de société aux réseaux sociaux.

      Les études par TV sont mieux que pas d’études mais pêchent par absence de profondeur pour le téléspectateur qui suit passivement. Son cerveau impr ime plus ou moins, mais ne participe pas.

x

A lire aussi

La République en marche doit enfin parler de politique

Où va La République en marche (LRM), le mouvement d’Emmanuel Macron ? ...