Accueil » Tag archives : Aube Dorée

Tag archives : Aube Dorée

Notre responsabilité sera de ne pas faire le traité de Versailles de la zone euro

La référence que mobilisait ce soir Emmanuel Macron est la paix humiliante de 14-18 imposée à l’Allemagne, restée dans la mémoire collective comme le Diktat. La comparaison est exacte. Le peuple grec, sous l’injonction de son Gouvernement, vient d’adresser un défi à ses partenaires de la zone euro. Nombre de responsables politiques disent ouvertement vouloir le saisir pour laisser les ...

Lire la suite...

Syriza, l’irruption des nouvelles générations

« Qui va payer la dette d’aujourd’hui et les investissements de demain ? » Avec les choix du peuple grec le dimanche 25 janvier d’un côté et ceux de la BCE de l’autre, la question d’un juste équilibre entre les générations sur la distribution des dettes et des actifs en Europe occupe désormais le centre du terrain économique et politique. En France, conscient ...

Lire la suite...

Première rencontre avec Aube Dorée

Un récit de la rencontre avec les militants d’Aube dorée montre qu’il ne s’agit pas du cliché du militant nazi avec ses bottes et ses cheveux rasés. La présence de citoyens de tous horizons dans un tel parti doit inquiéter, car cela confirme les deux points évoqués dans un article précédent : la tolérance à la violence s’accroît en situation de ...

Lire la suite...

Quand apologie de la « race supérieure » rime avec « défense des Droits de l’Homme »

  Vous pensiez que c’était impossible ?… Que nenni, ils l’ont fait ! Le gouvernement grec, son Premier Ministre en tête, a récemment nommé Eleni Zaroulia, députée du « parti » néo-nazi Aube Dorée, à la délégation nationale à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe,  instance de représentation des élus nationaux à l’échelle du continent européen. Poursuivons le paradoxe jusqu’au bout : Mme Zaroulia, membre ...

Lire la suite...

« Néo-nazis » européens : menace sérieuse ou réalité éphémère ?

Multiplication des attaques à l’encontre des immigrés. Incitation à la haine raciale. Agressions d’homosexuels en plein jour, dans des rues passantes, car ils sont « les prochains sur la liste » selon des tracts officiels. Rejet (doux euphémisme) des handicapés mentaux et physiques. Un parti qui se dit ouvertement « néo-nazi », 70 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le tout ...

Lire la suite...