Accueil » Tag archives : José Manuel Barroso

Tag archives : José Manuel Barroso

L’interview inattendue de M Juncker

C’était une belle opération de communication politique bien lisse, montée par Youtube. Comme cela se pratique avec le Président des Etats-Unis, un entretien a été organisé entre trois youtubeurs – choisis par Youtube – et le Président de l’Europe (Youtube a identifié que c’est Jean-Claude Juncker, désolé M Van Rompuy). L’un de ces producteur de vidéos est Laetitia Birbes, qui ...

Lire la suite...

L’affaire Barroso devient politique

Début juillet, l’ancien Président de la Commission et premier ministre du Portugal José Manuel Barroso et la banque  Goldman Sachs annonçaient leurs noces. La réprobation morale était unanime, mais les institutions se résignaient dans l’instant à considérer que le respect formel d’un délai de 18 mois entre sa sortie de fonction et sa nouvelle vie de « conseil » donnait tout droit ...

Lire la suite...

Réagir face à Barroso : supprimer ses droits à pension

La nomination de Barroso en tant que vice-président non exécutif de Goldman Sachs, dans le contexte actuel de la finance européenne, choque beaucoup. Nous estimons nécessaire de marquer que de tels comportements sont contraires à l’éthique qui doit guider les responsables politiques et doivent conduire à des sanctions. Aussi, nous avons saisis plusieurs députés européens du projet de déclaration écrite ...

Lire la suite...

Barroso champion d’Europe

José Manuel Barroso, dernier Président de la Commission non élu et désigné par ses pairs après l’échec de la constitution d’une autre majorité parlementaire en 2009 , rejoint Goldman Sachs en qualité de Président non exécutif pour conseiller cette banque sur la meilleure manière de conserver son passeport européen dans la tourmente du Brexit. Sur le papier, rien à dire. Les ...

Lire la suite...

D’une Commission l’autre : deux époques

Jean-Claude Juncker et sa Commission ont donc été confirmés par le Parlement européen. Le même jour, Manuel Barroso est venu prononcer son discours de fin de mandat dans l’indifférence générale. La différence entre les deux interventions est frappante et révèle à quel point l’Union a fait un saut. Commençons par Manuel Barroso. Que dire ? Le plus impressionnant était la constance ...

Lire la suite...

Le nationalisme, c’est… la crise !

Petit à petit, au travers des différents épisodes de la crise des finances publiques dans la zone Euro, se développe le sentiment que nous vivons un nouveau moment clé de la construction européenne. Unanimité pour « plus d’Europe » mais division au moment de savoir quelle Europe en plus.S’il est entendu que l’Europe ne progresse qu’au travers de malaises successifs, ...

Lire la suite...

« Lisbonne…et après »

Note préparatoire pour les Ateliers de l’Europe IIIème édition, STRASBOURG, 17 avril 2010 Atelier « Lisbonne…et après » NB : Ce qui suit ne constitue pas le texte de l’intervention mais vise simplement à en donner l’esprit. En octobre 2009 l’Institut français des relations internationales (IFRI) et le Zentrum für Europäische Integrationsforschung organisèrent un séminaire consacré aux perspectives de développement ...

Lire la suite...

Comment les centristes et les communistes ont fait élire Barroso

Voici donc Barroso reconduit dans ses fonctions, ce qui n’était plus gère une surprise. Il obtient même la majorité absolue des voix, avec 382 députés (la barre est à 369). Pourtant, en juillet, une majorité existait au Parlement pour empêcher sa désignation. Elle pouvait même se prévaloir d’un candidat informel: Guy Verhofstadt, centriste de l’ALDE et fédéraliste. Rassmussen ayant retiré ...

Lire la suite...

Opposition à Barroso: Baroud d’honneur avant enterrement

Barroso a réalisé mardi 15 sa dernière épreuve vers la désignation: le discours de candidature en salle plénière. Ce qui est frappant en regardant la vidéo en lien, c’est l’atmosphère de résignation qui pèse sur son propre camp. Les quelques députés qui sont venus s’emmerdent ouvertement et les applaudissements de clôture sont à peine polis. A en croire Quatremer, même ...

Lire la suite...

Un vote sanction pour Barroso

On peut reprocher au premier tract national du PS de mêler problématiques franco-françaises et questions européennes. Je ne reviendrais pas sur la dimension nationale de la campagne du PS ; dans le contexte actuel, avec un gouvernement qui atteint des sommets dans l’autisme et qui tente désespérément de dépolitiser cette élection européenne, c’est de bonne guerre. Cet appel à une ...

Lire la suite...