Accueil » Actualités » Cachez ce drapeau que je ne saurais voir !

Cachez ce drapeau que je ne saurais voir !

Jean Luc Mélenchon et ses fidèles, apparemment convaincus que la longue charge des Insoumis vers le pouvoir traverse les verts pâturages frontistes, sonnent donc l’hallali contre la présence du drapeau européen au Parlement, au motif que les douze étoiles seraient d’inspiration religieuse…

Examinons les faits.

Le drapeau de l’Europe est celui qui a été adopté le 8 décembre 1955 par le Conseil de l’Europe. Il est issu des travaux de son service d’information sous l’impulsion de son directeur Paul M.G Levy, lequel eut la charge de trouver un compromis politique acceptable quand au nombre d’étoiles figurant sur le drapeau. Le premier dessin (créé en 1952) comportait 15 étoiles, une pour chacun des pays membres à l’époque du conseil de l’Europe, l’une représentant la Sarre qui n’avait pas encore tranché par référendum son statut définitif. Approuver un drapeau à 15 ou 14 étoiles revenait donc à prendre dangereusement parti sur la question sarroise, pomme de discorde entre la France et l’Allemagne ! Le 13 étant de « mauvaise augure » on se rallia au chiffre 12. Paul Levy l’expliqua ainsi « Comme les 12 signes du Zodiaque représentent l’univers entier, douze étoiles peuvent représenter l’Europe entière ».

Le drapeau du conseil de l’Europe fut, dans un second temps, adopté par la Commission Européenne et le Parlement Européen suite à un accord entre leurs présidents respectifs en mars 1986. Depuis 2007, la Déclaration 52 du Traité de Lisbonne, dispose que «le drapeau représentant un cercle de douze étoiles d’or sur fond bleu, l’hymne tiré de L’Ode à la joie de la Neuvième symphonie de Beethoven, la devise +Unie dans la diversité+, l’euro en tant que monnaie de l’UE et la Journée de l’Europe le 9 mai continueront d’être les symboles de l’appartenance commune des citoyens à l’UE et de leur lien avec celle-ci ».

Las, pour obtenir le vote du président tchèque de l’époque, Nicolas Sarkozy accepta que les symboles de l’Europe soient relégués dans une déclaration annexe, circonstance dont n’hésite pas à s’emparer aujourd’hui monsieur Mélenchon.

Un ultime détail semble pourtant lui avoir échappé ; celui de la signification des couleurs du drapeau tricolore tant chéri. Le blanc y représente la monarchie, le rouge saint Denis et le bleu selon les versions sainte Geneviève ou saint Martin !

À propos de l'Auteur

Henri Lastenouse est Secrétaire général de Sauvons l’Europe

Article publié dans Témoignage chrétien du 19 octobre 2017

 

À propos Sauvons lEurope

Sauvons l’Europe, association pro-européenne et progressiste qui s’engage pour une Europe démocratique et solidaire
x

Check Also

La coupe d’Europe du Président

A peine la fierté et l’émotion de la victoire passée se dessine ...