Accueil » Actualités » Une France, une Europe, une Humanité

Une France, une Europe, une Humanité

Paris est à nouveau endeuillé par les barbares. Nos pensées vont d’abord à toutes les victimes et à leurs proches. Après Charlie Hebdo et la liberté d’expression, l’Hypercasher et la liberté de croire, c’est, avec le Bataclan et le Stade de France, notre sociabilité qui a été frappée. Notre liberté de nous rassembler entre amis autour d’un plat ou d’un verre, entre inconnus autour d’un groupe de musique ou d’un sport.

Nous continuerons de vivre libres dans une société démocratique ouverte. Nous ne céderons naturellement pas aux tueurs, mais nous n’écouterons pas non plus les sirènes d’une sécurité illusoire au prix de quelques entailles à nos droits si chèrement acquis ou construits. Il est possible d’empêcher de nombreux attentats, mais pas tous. Paradoxalement, c’est dans leurs faiblesses que les démocraties tirent leurs forces pour être libres.

Nous sommes en guerre. Des bandes sanguinaires à l’idéologie totalitaire ravagent le monde arabe à nos portes, s’en prennent chez nous à nos libertés. Aujourd’hui, il nous faut aller sur place détruire les bases arrière de ces groupes et, à défaut de les faire disparaître totalement, supprimer leurs camps d’entraînement et réduire leur faculté d’approvisionnement.

Comme le soulignait avec émotion la chancelière Merkel, la France ne sera pas seule dans son combat. Au-delà de la création d’une police européenne qui ait une véritable compétence transfrontalière, une armée européenne doit exister pour une tâche de cette ampleur. Une implication européenne doit assurer le devenir de ces pays par la suite : l’effondrement irakien nous enseigne que si nous voulons gagner la guerre, il faut préparer la paix.

De nombreux pays sont soulagés de déléguer cette mission au nôtre en espérant passer entre les gouttes. C’est indigne et incohérent. Plusieurs attentats ont eu lieu dans différents pays européens. En outre la masse des réfugiés qui s’y pressent vient directement de Syrie, fuyant les bourreaux islamistes. Personne n’est à l’écart ni à l’abri.

Il serait temps que l’Europe réagisse en commun tout en proclamant au Monde, comme un étendard : nous ne reculerons pas sur nos valeurs, « Refugees Welcome ». Les lumières contre l’obscurantisme, la civilisation contre la barbarie. Sans compromis.

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
x

A lire aussi

La coupe d’Europe du Président

A peine la fierté et l’émotion de la victoire passée se dessine ...