Accueil » Actualités » Assemblée générale de Sauvons l’Europe

Assemblée générale de Sauvons l’Europe

Cher(e) ami(e),

 

J’ai l’honneur de vous inviter à la 2nde Assemblée générale extraordinaire de Sauvons l’Europe :

 

Lundi 9 juillet 2012

19h – 20h30

Maison de l’Europe de Paris

35-37 rue des Francs-Bourgeois – Paris, 4er arr.

Métro : St Paul

 

 

Il s’agira de faire adopter un « engagement europrogressiste » que nous soumettrons aux parlementaires, pendant des 30 propositions pour un europrogressisme votées lors de la 1ère AGE de notre association le 22 septembre 2010, ainsi que des modifications statutaires.

 

Pour pouvoir prendre part à cet AGE, vous devez être adhérent de l’association.

Vous pourrez, bien sûr, acquitter votre cotisation sur place, au titre de l’année 2012.

Cependant, si vous souhaitez nous apporter votre soutien dès cette année, je vous invite à adhérer dès à présent à Sauvons l’Europe grâce au bulletin d’adhésion ci-joint ou en ligne en cliquant sur le lien suivant : http://www.sauvonsleurope.eu/nous-rejoindre/.

Je vous rappelle en effet que l’association n’existe et ne se développe que grâce aux cotisations de ses adhérents (qui sont de plus en plus nombreux, merci à eux !).

 

Vous trouverez ici la convocation à l’AGE, ainsi qu’un formulaire de pouvoir.

Toutes les modalités pratiques sont expliquées dans la convocation.

 

Amitiés europrogressistes,

 

Fabien CHEVALIER

Président

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
  • Christian

    Comme je crois l’avoir déjà dit, je milite pour la construction d’une Europe Fédérale DEMOCRATIQUE.

    Comme dans tout pays, c’est l’usage de cette démocratie qui déterminera, au gré des alternances, quand cette démocratie sera plus de « droite » ou plus de « gauche ».

    Votre positionnement affaiblit les actions consensuelles des mouvements favorables à la construction européenne, et je n’en suis donc plus adhérent.

    • Sauvons l’Europe

      Deux désaccords, cher Christian:

      1) La démocratie n’arrive pas par hasard. Elle se construit. Nous constations que notre droite nationale est intergouvernementale et donc opposée à une démocratie européenne. Comment comptez-vous la faire advenir en commun avec elle? L’UPF trace son sillon, depuis longtemps, et d’autres associations totalement « transpolitiques » éprouvent des difficultés très fortes à se positionner clairement. certaines le font en biaisant autour du sujet. Nous ne l’esquivons pas et le coeur de notre sujet, si vous lisez le texte, est bien la démocratie européenne. Faisons en sorte que cette position soit déjà clairement assumée par l’ensemble des forces politiques progressistes, et nous aurons plus avancé que par des pétitions de principes dont l’expérience est qu’elles ne regroupent que les convaincus.

      2) A la fondation de Sauvons l’Europe, une conviction: la démocratie, c’est le choix. Cela implique que les branches du choix soient présentées aux citoyens, et donc que les proeuropéens doivent assumer leurs différences. Nous sommes pour une Europe démocratique et pour une Europe progressiste. Mais, en somme, si nous voulons la démocratie, c’est pour pouvoir y présenter notre programme europrogressiste. Après les électeurs tranchent. Pas pour le principe d’une démocratie désincarnée, au sein de laquelle nous n’aurions pas d’opinion.

      Nous espérons continuer le combat commun avec vous quoi qu’il en soit,

      Bien cordialement, Arthur

x

A lire aussi

L’Europe et le jeu d’échecs catalans

    À l’issue d’un simili-référendum, dont le taux de participation (42,3%) est ...