Accueil » Actualités » Erasmus Euromed : Macron reprend une proposition de Sauvons l’Europe

Erasmus Euromed : Macron reprend une proposition de Sauvons l’Europe

Sauvons l’Europe n’avait que trop regretté le rendez-vous manqué entre le quinquennat de François Hollande qui s’achève et la société civile pour ne pas se réjouir d’un premier résultat concret des échanges entre nos équipes et celles du mouvement En Marche.

La publication du programme d’Emmanuel Macron intègre l’une des mesures que nous proposions aux différents candidats pour 2017. Il s’agit de la mise en place d’un véritable programme Erasmus Euromed pour les deux rives de la Méditerranée, première étape vers une solidarité économique et sociale autour de notre mer commune. Nous pensons qu’il s’agit d’un enjeu majeur de long terme pour l’avenir de l’Union européenne.

Ce combat est porté par Sauvons L’Europe depuis 2008 et le projet d’Union pour la Méditerranée de Nicolas Sarkozy, avec la publication d’une tribune « Plutôt Schuman que Marshall » proposant, au contraire, une réconciliation des deux rives de la Méditerranée autour de la méthode Monnet/Schuman. Notamment, nous alertions : « L’Europe des pères fondateurs ne se résume ni à quelque technique habile, ni à quelques mots magiques, pas plus qu’à des partenariats économiques tous azimuts. Elle oblige génétiquement à un partage de souveraineté sur ce qui fait mal ».

Présents à Tunis lors de la révolution de Jasmin en février 2011, Sauvons l’Europe et la Confédération étudiante avaient constaté l’urgence de préserver la circulation des étudiants, ferment de la démocratie tunisienne, et su fédérer les énergies autour d’une déclaration écrite adoptée par le Parlement européen en septembre 2011 sur l’objectif d’un « Erasmus Euromed ». Elle avait pu voir le jour grâce au soutien de 389 eurodéputés, et notamment de la détermination des députés européens Vincent Peillon et Françoise Castex et la forte implication personnelle de Martin Schulz.

Si une hirondelle Erasmus n’annonce pas le printemps europrogressiste, gageons que ce premier pas vers la société civile laisse présager d’un retour à un dialogue nécessaire et fécond au sein de l’écosystème progressiste.

À propos Sauvons lEurope

Sauvons l’Europe, association pro-européenne et progressiste qui s’engage pour une Europe démocratique et solidaire
  • Frederic Beaugeard

    Macron est très pernicieux.
    Ce n’est pas une mesure sortie de son programme de contexte néolibéral qui le rendra moins nocif. <> http://www.slate.fr/story/137474/macron-ou-lapollon-de-bellac

    • munstead

      Faites réviser votre clavier, votre ordinateurs, changez de logiciel, mais faites quelque chose.

  • Fathi B’Chir

    Avec la Méditerranée, il n’y a que du « coup par coup », une pincée d’ERASMUS, une poignée de dialogue d’entreprises, un chouia de dialogue sur l’énergie, un petit sac de financement en faveur des femmes, une autre pincée pour la jeunesse, des quotas de tomates … bref que du lego construit et reconstruit selon les besoins pnctuels et l’agenda europén, rien de structuré.
    L’EuroMéditerranée souffre de l’absence d’une vision à long terme. Ce dialogue reste confiné aux « nous c’est nous, eux c’est eux ». ça s’appelle manger ensemble mais avec une longue cuillère.

x

A lire aussi

CCRen12

De la présidence Maltaise à la présidence Estonienne

Depuis le 1er juillet la présidence semestrielle de l’Union européenne est assurée ...