Accueil » Actualités » Marche silencieuse pour la République unie contre le racisme, l’antisémitisme et le terrorisme !

Marche silencieuse pour la République unie contre le racisme, l’antisémitisme et le terrorisme !

 

Marche silencieuse

Dimanche 25 Mars

Place de la Bastille à 15h

 

La France vient d’être frappée au cœur par des actes de terrorisme islamiste marqués du sceau du racisme et de l’antisémitisme, qui ont entraîné la mort de sept enfants de la République.

Ces actes de barbarie, qui visent à insuffler la peur et le chaos, tentent de mettre à mal le vivre ensemble dans notre société et d’éprouver notre attachement aux valeurs républicaines.

Bien loin de la tentation du repli et de la haine, bien loin de la peur à laquelle certains voudraient nous voir céder, bien loin de l’amalgame entre islam et terrorisme, la réaction de la société française doit être unitaire, ferme et fraternelle.

C’est pourquoi Sauvons l’Europe se joint aux associations de la société civile, et des citoyens à une marche silencieuse ce dimanche 25 mars qui partira à 15h de la place de la Bastille pour se diriger vers la place de la Nation.

A cette occasion, nous invitons tous les citoyens, quelles que soient leur confession, leurs opinions politiques, leurs origines ou leur couleur de peau, à venir exprimer leur dégoût de la haine raciste et antisémite ainsi que leur attachement aux valeurs de la République dans lesquelles se trouve inclus le respect pour chacun de sa dignité d’être humain.

Sauvons l’Europe vous invite à montrer notre détermination à lutter contre les extrêmes et tous ceux qui diffusent un message de haine dans la société, de défendre la liberté partout où elle est mise en cause et montrer l’unité des forces démocrates et progressistes face à ce drame en participant massivement à la marche silencieuse.

 

Fabien CHEVALIER

Président de Sauvons l’Europe

 

 

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
  • vieilledent

    bonjour
    sans questionner la manifestation, je ne suis pas certaine que l’horreur ait été un acte de terrorisme islamiste; l’acte d’un enfant perdu, certainement, qui a été chercher le nom de notre peur et de notre rejet, oui.
    Comme vous le dites d’ailleurs dans le texte, il faut fuire « l’amalgame entre islam et terrorisme »

  • BEJANNIN

    Je suis d’accord avec vous : de la même façon le titre du Monde il y a 3 jours sur « l’itinéraire d’un dijihadiste » est de mon point de vue une erreur : cela contribue à donner un « sens » à ce massacre ignoble, et à lui associer une cause qui peut séduire certains jeunes français désespérés par le manque de respect qu’on leur témoigne et l’absence de perspectives que notre société leur propose…

    Nous serons là, demain, bien sûr, comme e 19 mars au soir, mais pour témoigner de notre compassion pour les victimes et de notre volonté que ce type d’acte ne revienne plus jamais.

x

A lire aussi

Le trou noir européen : la preuve par liste

Après deux ans d’efforts, l’Union européenne se dote enfin d’une liste noire ...