Accueil » Actualités » UE : pour un imaginaire démocratique commun

UE : pour un imaginaire démocratique commun

Un bras de fer est engagé entre l’Union européenne et le gouvernement polonais « souverainiste » qui a décidé de contrôler les médias et la justice. Mais si l’UE doit garantir la paix, elle doit aussi défendre la démocratie.

Le gouvernement polonais ne peut-il pas mener la politique qu’il souhaite ?

Le gouvernement polonais est issu d’élections démocratiques. Mais ce n’est pas une raison pour qu’il fasse ce qu’il veut, surtout quand il a été désigné sur des promesses de lutte contre l’ingérence du gouvernement dans les postes. Les juges aussi ont une légitimité à appliquer les textes législatifs, votés par le parlement, mais aussi les traités internationaux que la Pologne a accepté. Dans une démocratie, le gouvernement n’est pas le seul dépositaire du pouvoir démocratique.

On rappelle souvent que l’Europe a été créée pour garantir la paix. C’est exact mais il ne faut pas oublier que la défense de la démocratie est aussi un des fondements de l’UE. Dès qu’ils sont sortis de la dictature, des pays comme l’Espagne, le Portugal et la Grèce sont entrés dans la CEE. Il en fut de même pour les pays de l’Est après la chute de l’Union soviétique.

Le pouvoir polonais est-il prêt à engager une confrontation avec l’Union européenne ?

L’Union européenne est déjà en crise avec la Hongrie de Viktor Orban ou la Slovaquie. Il existe cependant de grandes différences entre la Hongrie et la Pologne. Le parti de Viktor Orban appartient au PPE donc à la majorité parlementaire de la Commission européenne, tandis que PiS polonais est dans le groupe des eurosceptiques, donc dans l’opposition. La Hongrie soutient la Russie, ce qui pose de vraies difficultés diplomatiques, tandis que la Pologne a, au contraire, pris la tête d’un mouvement anti-Russe allant même jusqu’à demander le renforcement des bases de l’OTAN sur son territoire. Donc, la Pologne a besoin du soutien de l’UE et des USA. C’est la raison pour laquelle on ne s’achemine sans doute pas vers une crise ouverte mais plutôt vers ce qu’on pourrait appeler une crispation diplomatique forte, en particulier sur la question des réfugiés et des libertés démocratiques.

Comment peut-on expliquer cette droitisation ?

A « Sauvons l’Europe », nous sommes très inquiets de la quasi disparition de la gauche dans les ex-pays de l’Est. Il s’agit de pays qui ont été longtemps sous domination étrangère, et où les habitudes démocratiques sont mal ancrées. Ils ont vécu en isolation, ne connaissent quasiment pas la diversité ethnique et refusent d’accueillir des réfugiés. Ils considèrent cela comme une ingérence et une atteinte à leur souveraineté. Mais l’adhésion à l’UE n’est pas à la carte. Il est urgent de construire un imaginaire européen commun, autour de valeurs partagées pour que cela cesse. La seule méthode pour y parvenir, c’est le jeu démocratique aux élections: les citoyens doivent se sentir représentés par le Parlement européen et la Commission comme par leur gouvernement national. Force est de constater que nous n’y sommes pas encore.

 

Entretien donné par Arthur Colin à Cap Finistère le 29 janvier 2016

À propos Arthur

Arthur est vice-président de Sauvons l'Europe, rédacteur en chef du site
  • jlcatalan

    Souvenez-vous du PCF il y a peu de décades, lorsqu’il éradiquait les jungles d’Ivry/Vitry à coups de bulldozer!
    Vous êtes inquiets, dites-vous, de la disparition de la gauche à l’est?
    Mais qu’est-ce-que la gauche?
    Vous inquiétez-vous pour un rêve mis à nu?

    • david

      Le Pcf d’Ivry à peut être éradiquer au bulldozer des jungles, comme vous dites, je ne sais pas, aucun parti n’est parfait. En tous cas c’est grâce à se parti avant guerre, pendant la guerre, et après guerre que les français ont obtenus, les congés payer, la réduction du temps de travail ,les prud’hommes, la sécurité sociale, les services publique de qualité, à l’époque, etc . La droite et le ps étant passer par là…On voit maintenant, une république totalitaire qui remet en question les libertés individuelle et collectives au nom des maîtres qui en veulent toujours plus. En ces temps difficiles, où les ressources terrestres diminuent à grands pas, la concurrence folle entre blocs et états, les conséquences d’une telle vision de l’homme les amènent à nous ré-esclavagisés , jusqu’à où ?
      L’histoire future n’est jamais facile à dessiner, mais avec un tel vice les conséquences ne peuvent être que douloureuse, car cette planète n’est qu’harmonie, est allée à l’encontre de celle ci ne peut d’une manière où d’une autre finir mal…il faut toujours choisir la vertu, le respect de l’intérêt général, la raison, mon ami, les rêves sont beau quand on les mets en action…Croire et agir pour le bien et le seul sens de la vie , mon ami citoyen.

      • jlcatalan

        @disqus_hiqJlZ5BxA:disqus
        ce que vous écrivez est faux!
        votre amalgame historique est peut être le catéchisme du PC, mais c’est aussi faux que le parti des 100000 fusillés!
        beaucoup des avancées sociales, dont la retraite, sont issues du Conseil National de la Résistance.
        Le PCF fut le plus stalinien d’Europe, alors que les PC italiens, espagnols et portugais évoluaient. Le secrétaire Général du PCF – Georges Marchais – trouvait le communisme « globalement positif » après l’écrasement des révoltes de 1956 à 1968, alors même que les crimes de Staline étaient connus.
        Le communisme a tourné tyrannie et sang, et le PCF est responsable beaucoup plus que les mouvements d’extrême droite auxquels il reproche le nazisme.
        Le PCF, le communisme, sont des idéologies mortifères.

        • david

          Monsieur je parle du Pc Français, et non pas du Pc stalinien où autre qui est comme les autres un parti oligarchique. Je vous rappelle que le Conseil National de la Résistance était à 80 pourcent composé de militant communiste Français, monsieur, est certainement pas de lâche de l’extrême droite qui pactisais avec l’ennemi, Vichy.
          Et hitler à déclencher la seconde guerre mondiale, Monsieur, 50 000 000 millions de morts, au moins, si cela n’est pas mortifère !!!! Vous êtes un fou qui croie en des valeurs absurdes qui chaque jour qui passe nous approche du ko ! Un tel dénis de réalité prouve que votre orgueil est plus fort que votre vertu, les gens comme vous la jeunesse lui pisse à la raie, fashos de merde, conditionner par l’elite et la peur ! Pauvre naze !!!!

          • jlcatalan

            voici un dégazage courtois.
            Sauvons l’Europe, vous devriez mieux veiller à la tenue de votre site, et ne pas laisser des « david » éructer et insulter, avec leur étroite cervelle et leur ignorance générale y compris les grosses fautes d’orthographe.

          • david

            Avec des gens comme vous l’europe n’a plus de sens. On vous insulte car vous êtes les premiers à nier que vos mentalités conduisent de plus en plus au recul social, car la solidarité, la répartition des richesse, une république citoyenne vous dépasse .Car justement vous êtes petit, et que c’est votre servitude qui vous empêche d’avoir une réel vision politique ! Vous êtes dépasser et je le rappelle Le Conseil National de la Résistance était composé en majorité de militant communiste, donc c’est bien grâce à eux que vous avez pus vivre les meilleurs années de la République Française ! Faschos de merde !!!!

          • jlcatalan

            même vos insultes sont limitées.
            il n’y a pas que votre cervelle qui est étroite

          • david

            Les humanistes ont plus de cervelles que les fashos dans ton genre, tu n’as ni sentiments puissants, ni sensations exaltés, tu es un peureux qui n’a rien tenter dans sa vie banale et conditionner, tu peux faire bla bla autant que tu veux, moi je suis l’avenir, toi le passer, mais surtout le passer médiocre, car dans le passer il y a eut des hommes pour regarder la rive d’en face, toi tu n’as jamais fais partis de ceux là, et tu le sais, si tu veux rester digne envers toi et le autres, remet toi en question…mais je doute fort que tu en ai la vertu…étroite rime avec droite, n’est ce pas ?…

          • jlcatalan

            même vos insultes sont limitées.
            il n’y a pas que votre cervelle qui est étroite

        • La suite de la conversation a disparu par nos soins. Les arguments de fond avaient cédé le pas à l’incivilité.

          • david

            Normal, il n’y avait aucune argumentation de fond. Cette homme pense que plus d’idéologie libéral est la solution ! Se système est libérale déjà depuis des siècles et appart une aggravation des injustices, un recul des libertés fondamentales, une plus grande misère et des guerres de plus en plus nombreuses sur la planète, le réchauffement climatique etc, rien ne va ! Car c’est un système pyramidale où les grandes familles se partagent le pouvoir économique, donc politique, médiatique ! Si les citoyens ne se prennent pas en main pour aller plus loin dans une nouvelle démocratie, où il pourrait voter les lois par exemple, après proposition du gouvernement et de l’assemblée nationale, alors nous resterons des animaux qui s’entreturons pour les dernières ressources ! Mais je crois sincèrement que c’est déjà trop tard vu le niveau de conditionnement de vos membres !!

        • david

          Reste aveugle et sourd catalan ! D’ailleurs tu porte mal ton nom, les catalans sont sympas et ouvert d’esprit ! Ne vas pas à Barcelone cette ville n’est pas faites pour toi !

  • Christian Rubat du Mérac

    La gauche n’est pas « évidemment » plus démocrate que la droite ou le centre (Staline était étiqueté de gauche, non?).
    Je maintiens mon point de vue que l’Europe doit être crée avec des structures démocratiques, sans références partisanes. Ainsi la vie démocratique classique pourra conduire, au gré des alternances et de la volontés des citoyens européens, à une UE gouvernée à gauche ou bien à droite.
    Cette méthode de création de l’UE permet d’unir dans une même action des proeuropéens de droites et de gauche. Les proeuropéens ne sont plus si nombreux; inutile de les affaiblir par cette division partisane!

  • Danielle Foucaut Dinis

    Que ce soit appelé droite ou gauche peu m’importe: ce qui serait souhaitable, c’est que l’Europe soit gérée pour le bien commun avant toute chose, je eux dire pour les gens, et non pour les bénéfices toujours insuffisants de la planète finance!

    • jlcatalan

      il n’y a pas de doute.
      certains sujets, dont l’Europe, devraient transcender les polémiques politiques.
      A défaut d’une Union Nationale par ailleurs peu souhaitable, les partis dits de gouvernement pourraient/devraient partager quelques objectifs, la dette, le déficit, les retraites, l’Europe…

      • Il y a bien entendu des sujets qui peuvent et doivent faire consensus. Mais la construction d’une démocratie en Europe passe naturellement par l’expression des désaccords. Pour notre part, tout en ayant des convergences naturelles avec les pro-européens conservateurs, nous sommes porteurs d’une vision progressiste de l’Europe.

        • jlcatalan

          vous ne pouvez poser l’axiome que la démocratie ne peut être que de Gauche.
          C’est probablement rassurant, mais c’est historiquement et réellement inexact.
          Les extrêmes de gauche ou de droite sont semblables, ôtons-les de cette controverse.
          Restent les démocrates, avec des visions et des moyens qui diffèrent pour atteindre un objectif évidemment commun.
          La Gauche privilégie le groupe, l’idée d’un bonheur égalitaire quitte à brider la Liberté,
          La Droite croit en l’Homme individu, dont la progression et le succès contribuent au développement de la société des Hommes.

          Regardez les 198 pays adhérents de l’ONU, comptez les démocraties, et regardez leur histoire!

          Je vous rappelle que la devise de la République est liberté égalité fraternité, pas égalitarisme, et « qu’à chacun selon son mérite » est le principe de la République, rupture avec les statuts héréditaires.
          « Qu’avez-vous fait pour tout ce bien? vous vous êtes donné la peine de naître » disait Figaro. Aujourd’hui il suffit de se donner la peine d’adhérer à un parti politique pour une carrière remarquable.

          Ceci est vrai dans tous les partis, mais puisque vous revendiquez une vision progressiste de gauche, regardez autour de vous, vous apercevrez les « nouveaux marquis » qui adhérent à 20 ans, sont élevés dans l’appareil et dominions, cooptés à
          30 ans, et plus ensuite.

          La vision démocratique doit permettre la remise en cause de ces avantages bien personnels, surtout d’ouvrir les yeux et de revendiquer ce qui est premier.

          • Roberto Zonno

            La Gauche privilégie le groupe, l’idée d’un bonheur égalitaire quitte à brider la Liberté,
            La Droite croit en l’Homme individu, dont la progression et le succès contribuent au développement de la société des Hommes.

            Wuao, quel genie. quelle superficialité degoutante.

  • Danielle Foucaut Dinis

    Je pense aussi que l’Europe s’est élargie trop vite après la chute du mur de Berlin et la chute du communisme à l’est. Trop vite et avec trop de pays à la fois. Et maintenant, la Turquie qui frappe à la porte avec son chantage à l’immigration… ça promet !!!

x

A lire aussi

CCRen12

De la présidence Maltaise à la présidence Estonienne

Depuis le 1er juillet la présidence semestrielle de l’Union européenne est assurée ...