Accueil » Actualités » Réflexion sur un feuilleton estival

Réflexion sur un feuilleton estival

Au cours de l’été dernier, le Portugal et l’Espagne ont vécu un feuilleton, assez peu médiatisée, digne des meilleures productions télévisuelles. Le 12 juillet dernier, les ministres des finances de l’Union Européenne ont en effet enclenché une procédure de sanction à l’égard de ces deux pays au motif que ceux-ci n’auraient pas respectés leurs engagements vis-à-vis du pacte de stabilité et de croissance pour 2015. Les sanctions auraient consisté en des amendes très faiblement proportionnelles au PIB de ces états. Finalement, après un peu plus de deux semaines de tractation, la Commission européenne a décidé de ne pas infliger de sanctions à ces deux pays. Deux principaux facteurs semblent avoir pesé décisivement en faveur de l’Espagne et du Portugal.

Tout d’abord, le Brexit a incontestablement incité la Commission à ne pas apparaitre comme un gendarme budgétaire, ce qui aurait accru la défiance à l’égard de la construction européenne. Il convient ici de souligner l’engagement de M. Moscovici, ce qui démontre qu’en dépit des caricatures, il reste important d’avoir des membres de la Commission d’inspiration progressiste. Il est également dommageable de constater que l’Union européenne est plus sensible aux pressions populistes, à savoir la campagne d’inspiration xénophobes de M. Farrage et Johnson, qu’aux pressions des progressistes anti-austérité.

Par ailleurs, il semble que les pressions exercées conjointement par plusieurs pays, et notamment, la France et l’Italie aient porté leurs fruits. Ce qui rappelle l’importance du rapport de force politique à l’échelle européenne. On doit ici malheureusement constater que le Président de la république, François Hollande, s’engage sur cette voie de façon prononcée bien tardivement. A sa décharge, on rappellera qu’en 2012, ni M. Tsipras ni M. Renzi ne dirigeaient respectivement la Grèce et l’Italie. Pour l’avenir, il est essentiel que les pays du « Sud » puissent s’allier pour montrer qu’il existe une construction européenne « de gauche ».

À propos de l'Auteur

Mehdi Mahammedi-Bouzina

À propos Sauvons lEurope

Sauvons l’Europe, association pro-européenne et progressiste qui s’engage pour une Europe démocratique et solidaire
x

Check Also

La coupe d’Europe du Président

A peine la fierté et l’émotion de la victoire passée se dessine ...